L’Amérique latine injustement boudée par les investisseurs

Article publié dans La Tribune de Genève online, le 16 novembre 2017

 

LOcom_AuthorsLO-deTorquat.png

  Par Stéphanie de Torquat, Stratège macro 


Dans un contexte de redressement économique impressionnant du monde émergent, l’Amérique latine est considérée comme le maillon faible en raison des incertitudes politiques, de la faiblesse des fondamentaux et du besoin impérieux de réformes structurelles.

Si cela reste d’actualité, la croissance mondiale stable, les prix des matières premières, l’évolution du dollar américain et la dynamique de la Chine sont autant de facteurs de soutien. Ainsi, les perspectives à court terme semblent suffisamment porteuses pour receler d’intéressantes opportunités d’investissement.

La reprise brésilienne a été impressionnante, la solidité du réal permettant à la banque centrale de mener une politique agressive de réduction des taux. À l’inverse, le Mexique a vu sa monnaie dévisser de plus de 20% lorsque Donald Trump a accédé au pouvoir, entraînant un rapide resserrement monétaire. Les renégociations de l’Accord de libre-échange nord-américain sont une source d’inquiétude mais les fondamentaux restent positifs, avec une démographie favorable, une main-d’œuvre compétitive et une série de réformes entamées ces dernières années. En Argentine, les récentes élections législatives incitent à l’optimisme quant aux perspectives de réformes alors que les avancées réalisées dans les accords de paix avec les FARC et le rebond du pétrole soutiennent les perspectives colombiennes. Enfin, le Chili bénéficie toujours de son statut de pays refuge malgré sa dépendance au cours du cuivre, et le Pérou, l’un des pays les moins endettés d’Amérique latine bénéficie d’importantes mesures budgétaires.

Lien sur l'article

Important information

This document is issued by Bank Lombard Odier & Co Ltd or an entity of the Group (hereinafter “Lombard Odier”). It is not intended for distribution, publication, or use in any jurisdiction where such distribution, publication, or use would be unlawful, nor is it aimed at any person or entity to whom it would be unlawful to address such a document. This document was not prepared by the Financial Research Department of Lombard Odier.

Read more.