L’investissement soutenable en cinq questions

rethink sustainability

L’investissement soutenable en cinq questions

Nous sommes en pleine révolution. Jamais nous n’avions connu un tel changement. Les gouvernements, les entreprises et les consommateurs rejettent tous le modèle économique WILD (« Wasteful, Idle, Lopsided, Dirty » : gaspilleur, inefficace, inéquitable et sale) qui s’est formé autour de nous. Nous préférons aujourd’hui un modèle CLIC™ (« Circular, Lean, Inclusive, Clean » : circulaire, efficient, inclusif et propre). Dans cette révolution, la soutenabilité, la justice sociale et la gestion responsable de l’environnement sont au front. Quelles en seront les conséquences pour les investisseurs ? Où et comment géreront-ils leur argent en fonction de cette nouvelle donne ? Nous répondons ici à certaines questions cruciales.


1. Qu’est-ce que l’investissement soutenable ?

Au moment d’investir, vous souhaitez peut-être éviter certaines entreprises ou certains secteurs. Par le passé, il pouvait s’agir de fabricants d’armes ou de cigarettes. Les motifs étaient variés : éthique, respect de l’environnement, convictions personnelles, etc.

En d’autres termes, l’investisseur clame haut et fort qu’il ne veut absolument pas être associé à ce type d’activité. Mais cela peut également lui causer des problèmes, car certaines entreprises ou certains secteurs peuvent entièrement passer à côté du radar.

Aujourd’hui, les investisseurs analysent les entreprises de façon beaucoup plus minutieuse et tiennent compte de leur empreinte environnementale, de leurs politiques et de leurs pratiques

Une autre approche peut alors être envisagée : comment les entreprises répondent-elles à ces problèmes ? Aujourd’hui, les investisseurs analysent les entreprises de façon beaucoup plus minutieuse et tiennent compte de leur empreinte environnementale, de leurs politiques et de leurs pratiques. Les notes ESG (critères environnementaux, sociaux et de gouvernance) sont très utilisées à ces fins, car elles mesurent la performance des entreprises dans ces domaines cruciaux. Elles nous disent si une entreprise a instauré de bonnes pratiques élémentaires en la matière.

Pour les investisseurs, l’étape suivante consiste à anticiper les résultats futurs d’une entreprise et à vérifier si elle a commencé à adopter un modèle plus soutenable. Il s’agit par exemple de déterminer si une entreprise œuvrant dans un secteur à forte intensité de carbone (tel que l’acier, le ciment ou l’électricité) a commencé à se décarboniser. Ici, nous voulons comprendre non seulement le rythme de cette transition, mais également ses conséquences financières. Pour prospérer, un investissement soutenable doit pouvoir s’adapter aux changements intervenant au sein du secteur dans lequel l’entreprise concernée évolue.

Lire aussi : La transition vers la neutralité carbone : un défi pour toutes les entreprises


2. Comment puis-je savoir si un produit d’investissement est soutenable ?

Cela est indéniablement difficile, car les opinions exprimées à l’égard d’une entreprise peuvent varier selon que nous examinons uniquement son fonctionnement opérationnel, que nous tenons compte des produits et services qu’elle fournit ou que cette entreprise a commencé à transformer son modèle d’affaires.

Nous ne prenons pas pour argent comptant un discours sur la décarbonisation, nous vérifions si l’entreprise y parvient dans la pratique

Certains systèmes de certification, grâce auxquels les entreprises font valider leurs pratiques, peuvent vous aider. Le plus prisé de ces systèmes est le « B Corp ».

En tant que gestionnaires de fortune, Lombard Odier a mis au point divers outils permettant de faire la différence entre les entreprises qui ne font que parler de la transition et celles qui l’ont véritablement enclenchée. Nous vérifions non seulement si les entreprises disent ce qu’il faut, mais également si elles joignent le geste à la parole. Nous ne prenons pas pour argent comptant un discours sur la décarbonisation, nous vérifions si l’entreprise y parvient dans la pratique.

Certes, différents investisseurs ont différents objectifs, qui dépendent du montant à investir, de l’endroit où l’investissement doit être réalisé et de l’horizon temporel. En se faisant aider par des conseillers de confiance, les investisseurs doivent examiner les entreprises une par une afin d’identifier celles qui leur conviennent.

Lire aussi : Construire des portefeuilles avec des Aigles afin de dégager des rendements supérieurs pour nos client

3. Les rendements d’un investissement soutenable sont-ils inférieurs à ceux des investissements traditionnels ?

C’est un débat brûlant et il est difficile de trancher sur la question, notamment parce que nous ne disposons pas d’informations suffisantes. Certains affirment que les investissements soutenables surperforment les investissements traditionnels.

La transition vers la soutenabilité est un tournant majeur, mais le plus gros reste à faire

Mais il convient de rappeler que les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Le mouvement de la soutenabilité, bien qu’il se soit récemment accéléré, n’en est encore qu’à ses débuts. Aujourd’hui, de nombreuses régions du monde visent la neutralité carbone. Les énergies renouvelables comme les modes de vie soutenables prennent le pas, en conjonction avec une volonté de « reconstruire en mieux » après la pandémie. Parallèlement, la baisse des prix des technologies vertes et soutenables a favorisé leur adoption.

La transition vers la soutenabilité est un tournant majeur, mais le plus gros reste à faire.

Lire aussi : Une année de Covid-19 : nos 5 constats majeurs


4. Comment puis-je établir mes propres priorités et convictions personnelles en matière de soutenabilité ?

Bien souvent, un mode de vie plus soutenable dépend en premier lieu des choix que nous faisons en tant que consommateurs. Repenser la façon dont nous menons notre vie, travaillons et organisons nos activités peut avoir un impact significatif sur notre empreinte. Lorsque nous choisissons un produit, il peut être crucial de vérifier s’il a été fabriqué de façon soutenable (même si les étiquettes et labels sont encore difficiles à déchiffrer).

D’autres choses sont plus faciles à changer, comme notre alimentation et le nombre de fois que nous portons un article de mode. Plusieurs possibilités s’offrent à nous pour agir de façon soutenable. Ce sont tous nos comportements combinés qui feront avancer le monde.

Repenser la façon dont nous menons notre vie, travaillons et organisons nos activités peut avoir un impact significatif sur notre empreinte

L’une de ces possibilités, souvent sous-estimée, consiste à repenser la façon dont nous investissons, par le biais de nos régimes de retraite ou de notre épargne personnelle. Comment placez-vous votre argent ? Où placez-vous votre argent ? La réponse à ces deux questions peut grandement influencer le monde qui nous entoure.

Lire aussi : Cinq raisons de miser sur l’alimentation d’origine végétale


5. Comment puis-je savoir si une entreprise dans laquelle j’investis prend ses responsabilités au sérieux en matière de soutenabilité ?

Vous devez vous poser quelques questions à son sujet. Premièrement, comment exerce-t-elle ses activités ? Est-elle transparente ? A-t-elle mis une culture appropriée en place ? Deuxièmement, le modèle d’affaires utilisé pour fabriquer ses produits durera-t-il dans le temps ? Le charbon, par exemple, est incompatible avec un avenir soutenable. Troisièmement, où est-elle située ? Exerce-t-elle ses activités dans une région sujette à des inondations ou dans une zone sensible sur le plan de la biodiversité ?

Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous comprendrez les défis auxquels l’entreprise est confrontée. Mais vous devrez également examiner la façon dont elle répond à ces problèmes, afin d’esquisser sa trajectoire future.

Lire aussi : Comment réduire l’empreinte carbone d’une entreprise pour atteindre l’objectif de zéro émission nette ?

La Révolution de la Soutenabilité se propage à l’échelle de la révolution industrielle et à la vitesse de la révolution numérique

Un avenir nouveau

Notre économie va traverser une profonde transformation au cours des années à venir. Les progrès réalisés vers une économie à plus faibles émissions de carbone, ainsi que la transition d’un modèle WILD à un modèle CLIC™, affecteront chaque pays, chaque secteur et chaque industrie. Lombard Odier est à la pointe de ce changement. Nos équipes ont les compétences nécessaires pour analyser et personnaliser les portefeuilles en fonction des exigences précises de nos clients. La Révolution de la Soutenabilité se propage à l’échelle de la révolution industrielle et à la vitesse de la révolution numérique. En tant qu’investisseurs et consommateurs, nous devons réfléchir à la façon dont nous nous adaptons à ce nouvel avenir.

Information Importante

Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA ou une entité du Groupe (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document.

En savoir plus.