Beyond the rhetoric

rethink sustainability

Au-delà de la rhétorique

LOcom_AuthorsLO-POD.png   Patrick Odier
Associé-gérant Senior


Hier, Jack Ma, PDG d'Alibaba, a soulevé un point très frappant en déclarant : « Quand le commerce s’arrête, la guerre commence. »

Je ne pense pas que cela soit vraiment un état de fait, mais il vaut la peine de nous demander si nous sommes arrivés à une étape charnière entre le protectionnisme et l’inclusion sociale.
 

Ce qui est clair, est que sans échanges commerciaux, il n'y a pas de croissance.                         


A ce stade, le langage qui prévaut dans les discussions commerciales entre les gouvernements est celui du protectionnisme, même si tout le monde reconnaît que c’est une mauvaise approche globale. Cela dit, je ne pense pas que nous ayons encore atteint un point d'inflexion dans un sens ou dans l'autre.

Finalement, tout dépend de comment les dirigeants politiques et économiques intègrent l'inclusion des populations dans leur réflexion au sujet de la mondialisation et de la croissance.
 

La croissance devrait être le résultat de l'action politique plutôt que son objectif.                                            


La première question est de savoir si les avantages de la mondialisation peuvent être expliqués concrètement à ceux qui, par définition, n'en profitent pas (pour le moment...). Cela contribuerait à parler d’une seule voix à travers les régions du globe et au sein des cercles politiques et économique, afin obtenir des résultats équitables pour la société et menant à une croissance inclusive. Ainsi, les pressions en faveur du protectionnisme pourront être combattues.
 

Si les avantages de la mondialisation ne peuvent être clairement expliqués, nous nous retrouverons à la fin dans une situation où des acteurs économiques et politiques défendront publiquement leurs propres intérêts.


Ce qui pourrait créer une incertitude autour de leurs véritables intentions et devenir un facteur d'accroissement du protectionnisme – qui, à son tour exacerberait, plutôt que de les résoudre, les problématiques que nous observons dans le monde actuel.

Information Importante

Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA ou une entité du Groupe (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document.

En savoir plus.