Les Chroniques CLIC™ : s'attaquer au gaspillage alimentaire avec Too Good To Go

rethink sustainability

Les Chroniques CLIC™ : s'attaquer au gaspillage alimentaire avec Too Good To Go

Entretien avec Alina Swirski, responsable de Too Good To Go Suisse


Quelle est la mission de Too Good To Go ?

Chaque année, plus d'un tiers de toute la nourriture produite dans le monde est gaspillée, ce qui représente 10% de toutes les émissions de gaz à effet de serre. L’aventure de Too Good To Go a commencé au Danemark en 2016 avec la ferme conviction que cela n'est pas acceptable et que la nourriture ne devrait pas être gaspillée.

Chaque année, plus d'un tiers de toute la nourriture produite dans le monde est gaspillée, ce qui représente 10% de toutes les émissions de gaz à effet de serre

Grâce à notre mouvement, nous souhaitons inspirer et donner à chacun les moyens de lutter contre le gaspillage alimentaire, ensemble. Notre application met en relation des consommateurs avec des entreprises telles que des boulangeries, restaurants, hôtels, supermarchés ou autres commerces afin que les invendus puissent être consommés au lieu d'être gaspillés. Nous sommes désormais présents dans 171 pays, dont en Suisse, et notre app constitue la plus grande plateforme B2C2 au monde pour les surplus alimentaires. Il s'agit d'une solution simple et triplement gagnante : premièrement, nos partenaires peuvent réduire efficacement le volume de gaspillage alimentaire tout en s’adressant à de nouveaux clients. Deuxièmement, nos utilisateurs obtiennent des produits délicieux à un prix avantageux et découvrent de nouveaux commerces à proximité. Enfin, les ressources de la planète sont utilisées et revalorisées.

Les excédents alimentaires sont vendus sur l'application pour un tiers du prix sous forme de paniers surprise (appelés “Magic Bags” en anglais), puisque les consommateurs ne connaissent pas leur contenu à l'avance. En effet, le gaspillage alimentaire ne se planifie pas. Avec chaque panier surprise sauvé sur l'application, nous nous rapprochons de notre vision d'une planète sans gaspillage alimentaire !

Cliquez ici pour en savoir plus sur les principales solutions pour réduire le gaspillage alimentaire


Pourquoi le gaspillage alimentaire est-il un problème si important ?

Le gaspillage et les pertes alimentaires mettent la planète à rude épreuve et représentent l'un des plus grands défis environnementaux. Lorsque nous gaspillons des aliments, nous ne gaspillons pas seulement le produit final en soi, mais aussi toutes les ressources nécessaires à sa production, telles que la terre, l'eau, les engrais, la main-d'œuvre, le carburant, l'électricité et d'autres ressources. De plus, des forêts entières sont défrichées pour faire pousser des produits qui ne seront peut-être jamais consommés. Les scientifiques ont par ailleurs découvert que les aliments libèrent des gaz à effet de serre nocifs lorsqu'ils ne sont pas consommés et jetés de manière durable. La lutte contre le gaspillage alimentaire est donc une priorité pour freiner le réchauffement climatique !

Lorsque nous gaspillons des aliments, nous ne gaspillons pas seulement le produit final en soi, mais aussi toutes les ressources nécessaires à sa production, telles que la terre, l'eau, les engrais, la main-d'œuvre, le carburant, l'électricité et d'autres ressources

Cela fait maintenant plus de 3 ans que vous êtes établis en Suisse. Quelle quantité de nourriture a été sauvée ? Comment mesurez-vous votre impact ?

Depuis notre lancement en Suisse en juin 2018, nous avons connu un développement très positif. Fin 2019, nous comptions plus de 650’000 utilisateurs inscrits sur l’application et 1’800 partenaires, ainsi que 780’000 repas sauvés. En 2020, cela a bondi à 1,1 million d'utilisateurs (+70%) et 3’300 partenaires (+80%) et le nombre de repas sauvés est passé à plus de 2,1 millions (+170%). Récemment, nous avons atteint la barre des 4 millions de repas sauvés en Suisse. Je suis très fière de nos plus de 1,5 millions d'utilisateurs et 5'200 partenaires qui contribuent actuellement à réduire le gaspillage alimentaire avec nous !

Outre le nombre d'utilisateurs, de partenaires et de paniers surprise sauvés via l'application, nous mesurons notre impact par la quantité d'équivalent CO2 (CO2e) économisée. En moyenne, un panier surprise contient 1 kg de nourriture, ce qui équivaut à l’économie de 2,5 kg de CO2e. Nous avons également créé un calculateur interne sur la base de données scientifiques pour traduire l'équivalent CO2 des repas sauvés en exemples concrets, tels que le nombre de vols autour du monde, de recharges de batteries de téléphones, de douches chaudes…Par exemple, nous avons déjà sauvé 25'000 repas avec notre partenaire Le Snack, ce qui représente l'équivalent CO2 de plus de 11 millions de recharges de téléphones ou de 12 vols autour du monde.

En moyenne, un panier surprise contient 1 kg de nourriture, ce qui équivaut à l’économie de 2,5 kg de CO2e

Découvrez comment les investisseurs peuvent contribuer à nourrir la planète de manière soutenable
 

TooGoodToGo_ArticleLOcom.jpg


En 2019, vous avez introduit le label "Souvent bon après". Pourquoi est-ce important ? Avez-vous constaté un changement dans les habitudes des consommateurs ?

En Europe, les dates de péremption sont à l'origine de 10% du gaspillage alimentaire car de nombreux consommateurs ne connaissent pas la différence entre les différents types de dates de péremption. La confusion entre "à consommer jusqu’au" et "à consommer de préférence avant le" joue un rôle important dans la quantité de produits jetés par les ménages. Dans le deuxième cas, la date de durabilité minimale (DDM) concerne la qualité d’un produit, mais ce n’est pas une date sanitaire. C'est pourquoi il est "souvent bon après" cette date.

En Europe, les dates de péremption sont à l'origine de 10% du gaspillage alimentaire car de nombreux consommateurs ne connaissent pas la différence entre les différents types de dates de péremption

Afin de rendre les choses plus claires et d'éviter que des aliments encore bons ne soient gaspillés, Too Good To Go a lancé l'initiative "Souvent bon après" pour les produits indiquant une date “à consommer de préférence avant”, en collaboration avec divers producteurs. L'initiative a été lancée avec succès dans différents pays d'Europe3, dont en Suisse en octobre 2019. En résumé, elle encourage les consommateurs à faire appel à leurs sens en observant, en sentant et en goûtant un produit dont la date de péremption est dépassée au lieu de le jeter immédiatement.


Vous êtes une B Corp ! Pourquoi avez-vous entrepris cette certification?

En tant qu'entreprise à impact social, nous sommes fiers de faire partie d'une communauté qui souhaite utiliser son activité comme une « force for good » ! B Corp est un moyen efficace de démontrer que nous nous soucions de l’impact que nous avons sur notre planète et que la soutenabilité est au cœur de nos préoccupations.

…le monde exige davantage des entreprises et lorsque nous affirmons être une entreprise durable, nous devons tenir nos engagements ! B Corp nous aide à le faire

Aujourd'hui, le monde exige davantage des entreprises et lorsque nous affirmons être une entreprise durable, nous devons tenir nos engagements ! B Corp nous aide à le faire. Nous ne pouvons qu'encourager d'autres entreprises à saisir l'opportunité de cette expertise externe. Le soutien que nous recevons de l'équipe B Corp sur la façon d'optimiser nos activités est extrêmement précieux.

Lisez plus sur le fait de devenir une B Corp avec notre Head of Corporate Sustainability, Ebba Lepage


Quelle est votre prochaine étape ? Où pouvons-nous espérer voir Too Good To Go dans 5 ans ?

Notre objectif est de continuer notre impact tout en assurant une croissance saine et durable de l'entreprise. Nous savons que nous avons encore beaucoup de chemin à faire pour réduire le gaspillage alimentaire au niveau mondial et pour sensibiliser davantage de personnes à cette question. En Suisse, nous voulons continuer à développer notre initiative "Souvent bon après" ainsi que notre communauté suisse des Waste Warrior Brands (WAW Brands). Il s'agit d'une coalition d'entreprises qui s'engagent à lutter avec nous contre le gaspillage alimentaire en travaillant sur trois fronts : engagement interne, communication externe et mesures concrètes. Par ailleurs, nous souhaitons travailler plus étroitement avec les associations et les banques alimentaires pour avoir un impact ensemble.

Lisez ici comment la consommation d'insectes peut réduire les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre le gaspillage alimentaire


Que recommandez-vous à vos clients et aux consommateurs pour réduire leurs déchets alimentaires ?

Comme premier conseil, je dirais qu’il est important de bien planifier ses courses et de ne pas trop acheter - qu’on invite ses proches à la maison ou qu’on soit soi-même invité et donc peu souvent à la maison. Ensuite, il faut être prêt à partager ses restes avec ses invités si l’on sait qu'il sera impossible de tout congeler, réutiliser ou tout manger. Enfin, il s'agit tout simplement d'être créatif. Il existe une infinité de manières de créer de nouvelles recettes et de délicieux repas à partir de restes. Si vous avez besoin d'inspiration, il y a de délicieuses recettes dans notre nouveau livre de cuisine zéro gaspillage intitulé "REMIX" qui peut être téléchargé sur notre site web (aussi en allemand et sur notre site international en anglais ici). Nous partageons également de nombreux conseils, idées et recettes sur notre blog et sur nos réseaux sociaux.

…il faut être prêt à partager ses restes avec ses invités si l’on sait qu'il sera impossible de tout congeler, réutiliser ou tout manger

1 Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Irlande, Italie, Norvège, Pologne, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède, Suisse, États-Unis et Canada
2 « Business to consumer » qui signifie en français « d’entreprises à particuliers »
3 L’initiative "Souvent bon après" a pour l'instant été lancée en Suisse, en Allemagne, en Autriche, en Belgique, au Danemark, en Espagne, en France, en Italie, en Pologne, au Portugal ainsi qu’au Royaume-Uni.
     

Information Importante

Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA ou une entité du Groupe (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document.

En savoir plus.