fr
    Défis et solutions de la construction soutenable – notre nouveau siège social à Bellevue

    corporate

    Défis et solutions de la construction soutenable – notre nouveau siège social à Bellevue

    Ebba Lepage - Head of Corporate Sustainability

    Ebba Lepage

    Head of Corporate Sustainability

    Tous nos collaborateurs sous un même toit

    Alors que le nouveau siège mondial de Lombard Odier avance à grands pas, étage par étage, nous reconnaissons l’importance d’une construction soutenable. Saviez-vous que le secteur de la construction, dans son ensemble, représente environ 40% des émissions totales de gaz à effet de serre1 ? Et la quantité de déchets générés par la construction et la démolition représente 60% de ce total global, soit 850 millions de tonnes2. Il y a de nombreuses améliorations qui peuvent être apportées à ce secteur.

    Depuis le début du projet, nous avons été confrontés aux défis qu’impliquent les pratiques soutenables. Et avons découvert, heureusement, des solutions souvent surprenantes. Notre futur siège entend incarner les normes de soutenabilité les plus élevées grâce à trois certifications de construction soutenable – SNBS (Standard de Construction durable Suisse), Minergie-P et BREEAM®. Celles-ci mesurent les performances de durabilité environnementale, sociale et économique des bâtiments, y compris la résilience climatique.

     

    Les défis de la construction soutenable

    En Suisse et dans le reste de l’Union européenne, les déchets de construction et de démolition sont très largement récurpérés, à hauteur de 70%3 et réintroduits dans l’économie. Mais ce taux de récupération est principalement basé sur des opérations de remblayage – comme par exemple la réutilisation de la terre retirée lors de l’excavation – et sur une récupération de basse qualité qui exclut de nombreux matériaux. Par exemple, la proportion globale de béton recyclé dans la construction suisse et européenne est inférieure à 20%4

    ...la proportion globale du béton recyclé dans la construction suisse et européenne est inférieure à 20%

    Malgré tous nos efforts pour utiliser des matériaux recyclés dans la structure de notre nouveau bâtiment, la composition géologique du sol ne nous permet pas de réutiliser des matériaux d’excavation qui soient adaptés à notre projet. De plus, les fournisseurs de la région ne sont pas en mesure de fournir les volumes de béton recyclé requis, et le transport sur de longues distances contrecarrerait l’impact positif que nous visons.

    Lire aussi : Lombard Odier pose la première pierre de son futur siège mondial à Bellevue

    Créer un siège social soutenable

    Les matériaux utilisés dans le bâtiment sont strictement contrôlés pour garantir une qualité optimale de l’air intérieur. Nous devons détailler les composants de tous les matériaux, tels que la peinture, la colle et les textiles, afin de garantir qu’aucun ingrédient nocif ne puisse affecter l’air que nous respirons. Neamoins il n’est pas facile de garantir que tous les matériaux et composants fournis soient certifiés, car les chaînes d’approvisionnement sont longues et difficiles à contrôler.

    Bien que le secteur a encore beaucoup d’efforts à mener être plus soutnable, nous avons remarqué que nos exigences strictes en matière de soutenabilité ont amené certains fournisseurs à faire le pas et à obtenir la certification de leurs produits. Ils se rendent compte que ces certifications de produits leur seront utiles auprès de bien d’autres clients que Lombard Odier. Nous sommes convaincus qu’améliorer sa chaîne d’approvisionnement fait partie intégrante d’une construction responsable.

    Nous installerons également des panneaux solaires et une toiture végétale couvrant 80% de la surface du toit

    Un autre enjeu de taille, mais sur lequel nos actions ont un impact direct et positif, est la question de l’énergie qui représente la deuxième source d’émissions de gaz à effet de serre au niveau de notre Groupe. Un bâtiment soutenable est efficace en termes de maintenance et permet de nombreuses solutions pour réduire la consommation d’énergie grâce à la récupération de chaleur, à un éclairage à détection de mouvement et à d’autres fonctions d’automatisation. Nous allons également installer des panneaux solaires et une toiture végétale. La toiture végétalisée, qui couvre 80% de la surface totale du toit, permet de refroidir l’air sous les panneaux et contribue à éliminer les polluants atmosphériques, réduisant ainsi le besoin de maintenance des panneaux. Nous ne savons pas encore où peuvent nous mener les évolutions futures. Serons-nous capables de produire suffisamment d’énergie pour atteindre l’autosuffisance dans quelques années ?

    La toiture végétalisée permet de refroidir l’air sous les panneaux et contribue à éliminer les polluants atmosphériques, réduisant ainsi le besoin de maintenance des panneaux

    Semer les semences, récolter les bénéfices

    Notre bâtiment sera en grande partie couvert de baies vitrées et offrira un lieu de travail baigné de lumière naturelle, ce qui améliore la satisfaction et la productivité des employés, comme l’ont montré diverses études. En effet, la lumière naturelle aide à réguler les rythmes circadiens naturels du corps et réduit la fatigue oculaire et les maux de tête. Comme la lumière naturelle permet de réduire le besoin d’éclairage artificiel pendant la journée, les coûts énergétiques sont moindres. Cependant, un excès de lumière naturelle et de soleil peut devenir un problème, provoquant des reflets éblouissants pour les yeux et sur les écrans, et un réchauffement de l’espace intérieur nécessitant une consommation d’énergie pour abaisser la température. Dans notre édifice, nous avons veillé à ce que les balcons extérieurs soient suffisamment profonds pour réduire l’ensoleillement en été. La majorité des employés seront installés près de grandes fenêtres, profitant souvent de la vue sur le lac Léman et les Alpes. Mais lorsque la lumière reste trop forte, nous devrons encore la tamiser au moyen de stores extérieurs traditionnels et éventuellement de rideaux intérieurs. Notre première année dans le bâtiment nous permettra de perfectionner un certain nombre de points qui ne pourront être pleinement résolus que lorsque nous serons installés.

    Notre bâtiment sera en grande partie couvert de baies vitrées et offrira un lieu de travail baigné de lumière naturelle, ce qui améliore la satisfaction et la productivité des employés, comme l’ont montré diverses étude

    Notre stratégie de soutenabilité inclut la réduction de la consommation d’eau potable. Nous allons donc collecter l’eau de pluie dans une citerne de 200 m3 au sous-sol. Cette eau sera utilisée pour les sanitaires du personnel et pour l’irrigation. L’eau de pluie est douce par nature, ce qui signifie qu’elle contient moins de minéraux que l’eau traitée. Pourquoi ne pouvons-nous pas utiliser l’eau de pluie pour d’autres usages dans le bâtiment ? Tout simplement parce que le volume annuel d’eau de pluie dans notre région ne cesse de diminuer.

     

    Jouons notre rôle

    La soutenabilité est cruciale dans les projets de construction, et il faut se concentrer sur les véritables domaines d’impact. A mesure que nous étudions les détails de notre futur siège, après la phase de construction, nous adoptons un certain nombre d’initiatives qui couvrent divers domaines tels que la mobilité verte, le bien-être des employés et la biodiversité. La soutenabilité est un processus en constante évolution et nous avons hâte de voir le rôle que pourra jouer notre futur siège.

     

    1 https://architecture2030.org/why-the-building-sector/#:~:text=Buildings%20generate%20nearly%2040%25%20of,for%20an%20additional%2011%25%20annually
    https://www.marsh.com/au/industries/construction/insights/the-future-of-construction-report.html
    https://www.eea.europa.eu/publications/construction-and-demolition-waste-challenges/construction-and-demolition-waste-challenges/download.pdf.static
    https://www.24heures.ch/les-materiaux-recycles-peinent-a-simposer-dans-le-batiment-915662597583

    Information Importante

    Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA ou une entité du Groupe (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document.

    En savoir plus.

    parlons-nous.
    partager.
    newsletter.