Lombard Odier et le WWF présentent un nouveau Guide du donateur consacré à l’environnement

communiqués de presse

Lombard Odier et le WWF présentent un nouveau Guide du donateur consacré à l’environnement

Un partenariat unique pour protéger l’environnement et lutter contre le changement climatique

Lombard Odier et le WWF ouvrent de nouveaux horizons en publiant le Donor’s Guide to the Environment (Guide du Donateur pour l’Environnement). Cet ouvrage s’adresse aux particuliers et aux fondations privées qui souhaitent apporter une contribution tangible afin de mettre fin au déclin de la biodiversité et parer aux dangers qui menacent la nature. Il sera une ressource utile à toute personne désireuse de s’engager dans la protection de l’environnement et dans la lutte contre le changement climatique.

Rédigé et publié en partenariat avec le WWF, le guide a pour vocation de sensibiliser les lecteurs et de favoriser l’engagement et les financements dans ce domaine. Il livre aux donateurs des informations et des analyses essentielles sur la nature et l’urgence climatique à laquelle nous sommes confrontés s’appuyant sur les expériences combinées du Groupe Lombard Odier et du WWF. Il met en lumière des projets concrets et les résultats attendus, ainsi que les opportunités qui s’offrent aux donateurs pour préserver les habitats marins, forestiers et d’eau douce dans le monde entier. Il présente également des études de cas dans le domaine de l’impact investing.

Le Guide du Donateur pour l’Environnement sera une ressource utile à toute personne désireuse de s’engager dans la protection de l’environnement et dans la lutte contre le changement climatique.

„Un million d’espèces sont menacées d’extinction et la façon dont nous produisons et consommons actuellement cause des dommages irréversibles à la biodiversité, aux terres, aux forêts, aux océans et aux systèmes fluviaux. La science est claire : la perte de la nature, associée au changement climatique, est une urgence mondiale qui met en péril notre prospérité économique, notre bien-être, notre développement et même notre survie, déclare Marco Lambertini, Directeur général de WWF International. « Malgré une prise de conscience plus forte que jamais et un engagement croissant des philanthropes dans le monde, des progrès plus rapides sont nécessaires, ainsi que le financement correspondant, pour rééquilibrer notre relation avec la nature. La philanthropie peut aider aujourd’hui et plus que jamais à financer des actions qui ciblent les causes profondes de la détérioration de la nature et du changement climatique, et qui mobilisent les décideurs afin de provoquer le changement systémique indispensable à un avenir durable pour les populations et la planète“  

Des progrès plus rapides sont nécessaires, ainsi que le financement correspondant, pour rééquilibrer notre relation avec la nature. 

En 2017, aux Etats-Unis, sur les USD 410 milliards de dons versés aux organisations caritatives, seuls 3% ont été consacrés à des causes environnementales, bien que cela représente une hausse de 7,2% par rapport à l’année précédente (NP Source). En Europe, selon une étude menée par le Centre européen des fondations auprès de 87 des plus grandes fondations du continent, les aides financières accordées à des projets environnementaux se sont chiffrées à EUR 583 millions en 2016, ce qui représente à peine 1% des subventions totales octroyées par les fondations européennes cette année-là, estimées à EUR 60 milliards (EFC).

Le Guide du Donateur pour l’Environnement montre clairement que chaque don compte pour répondre à la crise climatique et environnementale que nous connaissons actuellement. Un don de 35'000 USD peut ainsi permettre la mise en place d’une activité de pêche durable au niveau local dans la région méditerranéenne, tandis qu’il faudra mobiliser des centaines de millions – voire des milliards – de dollars pour préparer un pays en développement au changement climatique. 

Patrick Odier, Associé-gérant Senior du Groupe Lombard Odier et Président de la Fondation Lombard Odier a ajouté : „Les fonds estimés nécessaires pour protéger notre climat et mettre fin au déclin de la biodiversité sont d’une ampleur colossale. Si la majeure partie du financement proviendra des gouvernements, les donateurs pourront saisir des opportunités très intéressantes pour avoir un impact tangible. La philanthropie est une valeur rare. C’est un catalyseur puissant qui peut métamorphoser notre culture. Elle peut financer et encourager des visions différentes, quel que soit le stade du projet – du tout premier concept de l’initiative à sa mise en œuvre avancée. A cet égard, le secteur financier commence lui aussi à intensifier son action, par le biais d’initiatives financières innovantes et soutenables“.

Le secteur financier commence lui aussi à intensifier son action, par le biais d’initiatives financières innovantes et soutenables.

Hormis les aides financières, le guide présente également de nouveaux outils de financement appelés à jouer, eux aussi, un rôle pour répondre au défi environnemental. 

Les « obligations bleues » émises par The Nature Conservancy en sont un exemple. Ces nouveaux instruments permettent de lever des fonds visant à refinancer la dette des pays en développement, à condition qu’ils utilisent ces fonds pour protéger ou préserver leurs environnements naturels. 

Maximilian Martin, Global Head of Philanthropy au sein du Groupe Lombard Odier, explique : Ces nouveaux outils de financement sont très utiles car ils permettent de mobiliser des capitaux qui permettront aux pays concernés de régler des problèmes structurels sous-jacents attirant moins l’attention des philanthropes, pour la plupart. La réalisation d’objectifs variés en termes d’impact, tels que la préservation des environnements maritimes encore vierges, la protection du capital naturel et de la biodiversité dans les forêts anciennes ou encore la défense des espèces sauvages en Afrique, nécessite des instruments de financement tout aussi variés, allant des aides financières à l’impact investing.

Et Patrick Odier de conclure : „La philanthropie stratégique revêt une importance croissante dans la protection du patrimoine naturel de la planète pour les générations futures. Face à la complexité et à l’ampleur de ce défi, nous voulons mettre la science et l’expérience locale à contribution et fournir les meilleurs outils possibles à ceux qui veulent pleinement s’engager“.

Le Guide du Donateur pour la Protection de l’Environnement, édité par Lombard Odier, est disponible en anglais et sera traduit prochainement en français. Il peut être téléchargé gratuitement sur les sites web de Lombard Odier et du WWF. 

Le Donor’s Guide en anglais peut être téléchargé ici.

Information Importante

Ce communiqué de presse a été rédigé par Banque Lombard Odier & Cie SA, une banque et un négociant en valeurs mobilières agréé et soumis à la réglementation de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document. Le présent communiqué de presse est distribué à titre purement informatif et ne saurait constituer une offre ou une recommandation d’entretenir une relation avec Lombard Odier ni de souscrire, d’acheter, de vendre ou de conserver un quelconque titre ou instrument financier.
Le présent document ne peut être reproduit (en totalité ou en partie), transmis, modifié ou utilisé à des fins publiques ou commerciales sans l’autorisation écrite et préalable de Lombard Odier.
© Banque Lombard Odier & Cie SA – tous droits réservés