Le Prix des Voyages Extraordinaires récompense cinq projets féminins avec une très belle ambition

communiqués de presse

Le Prix des Voyages Extraordinaires récompense cinq projets féminins avec une très belle ambition



Signe des temps ou simple clin d’œil de l’histoire du Prix des Voyages Extraordinaires, la Fondation Lombard Odier a récompensé ce jour au Théâtre de Vidy Lausanne sept jeunes femmes pour cinq très beaux projets de voyage qui portent une réelle ambition humaine, un sens profond du partage et qui nous transporteront du Mékong aux confins de l’Iran. 

« Après 18 ans d’existence, et en découvrant les projets de ces jeunes Romandes, je constate avec bonheur que les objectifs que la Fondation Lombard Odier s’était fixé en lançant le Prix des Voyages Extraordinaires sont pleinement atteints. L’ambition humaine et la volonté de témoigner et de s’enrichir des différences de l’autre qui ressortent de ces différents projets ne laisseront personne indifférent » déclare Patrick Odier, Président de la Fondation Lombard Odier.

Le 19ème Prix des Voyages Extraordinaires a été attribué le mercredi 16 mai au Théâtre Vidy-Lausanne à sept jeunes Romandes scolarisées dans des Collèges genevois récompensant cinq projets très différents mais tout aussi ambitieux. De l’éloge de la lenteur contemplative au Japon sur les traces d’un artiste, à la poésie initiatique en Iran, en passant par le statut des femmes dans les plus hautes provinces du monde en Chine ou au Tibet, nul doute que ces voyages seront extraordinaires. Ils ont enthousiasmé un Jury qui a dû évaluer cette année 24 dossiers émanant de 35 participants des Cantons de Genève, Jura et Fribourg.

Créé à l’occasion du bicentenaire de Lombard Odier en 2000 et destiné à l’ensemble des jeunes de Suisse romande en fin de scolarité post-obligatoire, le Prix des Voyages Extraordinaires a permis à 95 jeunes de partir réaliser leur rêve tout en partageant leur récit avec le grand public via le site dédié ou d’autres canaux médiatiques.

Cinq bourses allant de CHF 2'500.- à CHF 6'500.- ont donc été remises aux lauréats 2018 selon la liste suivante :


5ème prix: Matilde Ravano - «Gravure en voyage - graver le Japon en miroir des estampes»

Fascinée par la précision, les différents résultats que l'on peut obtenir avec la gravure, son ampleur et son histoire, Mathilde Ravano du Collège Claparède a décidé d’entreprendre un voyage au Japon sur les pas de Hiroshige à la découverte de ses œuvres et de ses paysages. De plus, ce parcours lui permettra de retranscrire ''physiquement'' cette image recherchée de flottement, entre mer et réalité, entre création et errance. C'est pourquoi Mathilde souhaite se déplacer à pied, à vélo, ou en bus, ce qui lui permettra de développer un nouveau regard empli de lenteur.


4ème prix: Mauranne Falise - «Enracinée dans le futur»

Mauranne Falise, du Collège Sismondi, a décidé de visiter six villes européennes (Fribourg en Brisgau, Hambourg, Copenhague, Stockholm, Oslo et Reykjavik) connues pour leurs efforts en matière de développement durable. Dans chacune de celles-ci, elle contactera au moins une entreprise/association locale qui défend des valeurs comme la durabilité, l’innovation et l’équité. Elle passera un mois avec chacune d’elles en faisant du bénévolat, afin de découvrir leur fonctionnement, leurs idées et, surtout, les femmes et les hommes impliqués dans ce changement.


3ème prix: Apolline Dufeil - «La descente du Mékong et la montée des rêves»

Le voyage de Apolline Dufeil du Collège Claparède s’articulera autour de trois pays asiatiques : le Laos, le Cambodge et enfin le Vietnam. La transition entre ces pays se fera par l’eau, au fil du Mékong afin d’articuler son travail autour du tissage des souvenirs au fil de l’eau. Ses carnets riches de dessins et de mots seront ensuite tissés pour représenter à la fois la complexité de chacun et l’originalité de chaque rêve pour rappeler que nous avons tous le droit de rêver. Chaque maille sera une part de ce voyage unique.


2ème prix: Rayane Chraiti et Philippine Coutau - «La route de la poésie»

Inspirées par le livre «Samarcande» d’Amin Maalouf, Rayane Chraiti et Philippine Coutau du Collège Claparède à Genève ont décidé de partir à la découverte de l’Iran et de l’Ouzbékistan à travers la poésie. Le voyage se fera en vélo afin de mieux admirer le paysage et pour réduire l’empreinte écologique. Le résultat tangible sera un recueil de poèmes divers, tant par leurs origines que leur époque qu’illustreront les souvenirs de voyage. À côté de cela, Rayane et Philippine auront des carnets de dessins et d’écriture individuels.


1er prix: Chloé Bazin et Paola Arizzi - «A la découverte des sociétés matriarcales sur le toit du monde»

Chloé Bazin et Paola Arizzi du Collège Calvin à Genève désirent partir à la rencontre des sociétés matriarcales en Chine, dans les provinces de Sichuan et de Yunnan, et au Tibet. Elles se déplaceront principalement à pied, en train, en bus et à vélo pour rencontrer des populations locales, des groupes ethniques et des instituts de Bouddhisme tibétain, trois espaces où le statut de la femme est bien différent. Inspirées par Nicolas Bouvier et Ella Maillart, elles tenteront de garder des traces de leur périple par la photographie, les dessins et des récits écrits.

L’ouverture des candidatures 2019 aura lieu à l’automne prochain. Plus de renseignements sur le site www.prixdesvoyagesextraordinaires.ch

Information Importante

Ce communiqué de presse a été rédigé par Banque Lombard Odier & Cie SA, une banque et un négociant en valeurs mobilières agréé et soumis à la réglementation de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) (ci-après « Lombard Odier »).

En savoir plus.