français

    corporate

    Etablir la confiance dans le numérique dans un monde en évolution constante

    Etablir la confiance dans le numérique dans un monde en évolution constante

    Entretien avec Martin Vetterli, Président de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL)

    Lombard Odier est un partenaire fondateur du C4DT de l’EPFL, une collaboration entre chercheurs, entreprises, secteur public et société civile qui a pour ambition de définir et concrétiser une vision commune : réinventer les mécanismes de confiance qui contribueront à l’avènement de sociétés prospères et pacifiques à l’ère digitale.

    Le C4DT de l’EPFL a été créé pour répondre aux défis posés par la numérisation de la société et au manque de confiance dans les services numériques. Comme la notion de confiance est fondamentale dans les sociétés avancées, il s’agit d’un enjeu véritablement interdisciplinaire.

    Le C4DT de l’EPFL a été créé pour répondre aux défis posés par la numérisation de la société et au manque de confiance dans les services numériques

    Regardez ici l'interview complète de Martin Vetterli sur le C4DT et l'utilisation des technologies pour construire un avenir meilleur :

    Dans le monde analogique, nous savons exactement ce qu’est la confiance : une poignée de main, un visage, un contrat physique. Mais dans le monde numérique, nombre de ces concepts analogiques doivent être inventés ou déployés pour que les gens puissent les appliquer. Cela pose beaucoup de défis d’ordre éthique, juridique, sociétal et de gouvernance.

    Pour aborder ces diverses thématiques, le C4DT s’est associé à un vaste spectre de partenaires. Citons par exemple le Comité international de la Croix-Rouge, des entreprises technologiques impliquées dans ce domaine, des hôpitaux universitaires soucieux de la protection des données des patients et des universités partenaires à Genève et Lausanne.

    A l’horizon de 2030 et au-delà, l’évolution des technologies numériques et des applications qui en découlent, comme le télétravail, l’intelligence artificielle ou l’apprentissage automatique, continuera à accélérer

    Le C4DT a deux principaux types d’activités. Premièrement, il soutient la formation et le réseautage. Par exemple, avec le soutien de la Fondation Lombard Odier, le C4DT dispense un cours sur la cybersécurité et la protection des données pour les juristes d’ONG qui n’ont pas forcément reçu de formation technologique. Deuxièmement, le C4DT est un établissement d’enseignement technologique dont les diplômés intègrent souvent des entreprises et des ONG en maîtrisant les sujets que le C4DT a pour vocation de clarifier. De plus, de nombreux spécialistes du C4DT sont membres de comités où ils mettent leur expertise au service d’autorités publiques, d’entreprises et d’ONG.

    A l’horizon de 2030 et au-delà, l’évolution des technologies numériques et des applications qui en découlent, comme le télétravail, l’intelligence artificielle ou l’apprentissage automatique, continuera à accélérer. Cela fera émerger davantage de questions essentielles sur la manière dont ces technologies peuvent rendre service à tous les membres de la société. Le travail du C4DT revêtira donc une importance croissante à l’avenir.

    Information Importante

    Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA ou une entité du Groupe (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document.

    En savoir plus.

    parlons-nous.
    partager.
    newsletter.

    Investments are subject to a variety of risks. Their value can fall as well as rise and you may get back less than what you originally invested.
    For risk warnings, please click below to read more :

    read more