Le point commun entre les familles prospères

corporate

Le point commun entre les familles prospères

Les familles évoluent avec chaque génération, mais un élément clé garantit que le succès des ancêtres se perpétue pendant les générations suivantes - la capacité à s’adapter et à se développer.

Lombard Odier fête ses 222 ans à Tokyo cette année et a célébré ce jalon lors de la conférence asiatique annuelle par une série de débats et discussions sur la façon dont les entreprises familiales peuvent rester prospères au fil du temps. La solution est de ne jamais se reposer sur ses lauriers.
 

L’innovation permanente est le fil rouge qui réunit les entreprises familiales asiatiques et leur permet de croître, génération après génération


« L’innovation permanente est le fil rouge qui unit les entreprises familiales asiatiques et leur permet de croître, génération après génération, » explique Patrick Odier, notre Associé-gérant Senior, lors de la conférence « Rethink Generations ».

Lombard Odier est fier d’accompagner les entrepreneurs et les membres des entreprises familiales génération après génération et de leur faire bénéficier de son expertise exhaustive en gestion de patrimoine.

« A l’occasion de ce 222e anniversaire, mes priorités professionnelles se situent à deux niveaux : d’une part, coopérer avec les familles et les entrepreneurs pour les aider à protéger, renforcer et transmettre leur patrimoine. D’autre part, assurer la succession de Lombard Odier après mon départ, » précise Patrick Odier.

« Chaque entreprise familiale détient une recette miracle pour prospérer au fil des générations. Celle de Lombard Odier inclut dès le début les ingrédients suivants : une volonté de maintenir notre indépendance structurelle pour pouvoir agir constamment dans l’intérêt de nos clients, une absence de concentration du pouvoir entre les mains d’un seul décideur et une planification stratégique de la succession qui m’oblige à prendre ma retraite quand je le souhaite ! »

Des spécialistes de nos bureaux situés en Asie et les membres d’entreprises familiales asiatiques ont partagé leurs expériences précieuses lors de la conférence de cette semaine. Associé à responsabilité limitée de Lombard Odier et CEO Asie Pacifique, Vincent Magnenat a accueilli plusieurs membres d’entreprises familiales du Japon et d’Asie du Sud-Est. Ces derniers ont évoqué la pérennisation des valeurs et les difficultés initiales rencontrées par leurs ancêtres.

Parmi les intervenants, Juthasree Kuvinichkul, CEO de Metta Group, Grab (Thaïlande), a affirmé qu’il fallait toujours envisager de nouveaux horizons, même au prix de changements internes à l’organisation. « Donnez à la génération suivante l’opportunité d’explorer de nouveaux domaines, même si cela oblige l’entreprise familiale à se restructurer pour mieux gérer les changements, » a-t-elle expliqué.
 

Donnez à la génération suivante l’opportunité d’explorer de nouveaux domaines, même si cela oblige l’entreprise familiale à se restructurer pour mieux gérer les changements


Le professeur Roger King, expert en matière d’entreprises familiales, partage son point de vue. « Les propriétaires actuels d’entreprises familiales asiatiques doivent faire preuve d’ouverture, accueillir les bouleversements technologiques et repenser leur activité, » observe-t-il.

Carolina Minio-Paluello, de Lombard Odier, affirme que nous avons une occasion formidable à saisir : « La Sustainability Revolution est la plus grande opportunité d’investissement qu’on ait jamais connue, » dit-elle.
 

La Sustainability Revolution est la plus grande opportunité d’investissement qu’on ait jamais connue


Le thème de la transmission d’une génération à la suivante trouve un écho tout particulier au sein de Lombard Odier. L’entreprise est aujourd’hui dirigée par les sixièmes et septièmes générations des familles fondatrices et ce grâce à notre capacité à embrasser la philosophie « Rethink Everything ».

Information Importante

Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA ou une entité du Groupe (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document.

En savoir plus.