Le temps de l’investissement responsable est arrivé

rethink sustainability

Le temps de l’investissement responsable est arrivé

LOcom_AuthorsLO-POD.png   Patrick Odier
Associé-gérant Senior


Le Forum économique mondial 2018 s'est achevé vendredi 26 janvier 2018. Ce rassemblement annuel est toujours une source de réflexion, de stimulation et d'inspiration. Cette année a sans nul doute été l'occasion de « Créer un avenir commun dans un monde fracturé ». Avec plus de 400 sessions inscrites au programme officiel, il serait impossible de vous fournir ici un rapport exhaustif de tout ce qui s'est passé.

Ce week-end, j’ai pris le temps de me pencher sur les événements de cette semaine très enrichissante et de synthétiser ce que cette assemblée annuelle a signifié pour notre Maison et pour le secteur financier dans son ensemble.

J'ai eu le privilège d'animer une session avec le Fonds mondial et d'autres invités qui formaient un groupe dynamique et interactif. Peter Maurer, Président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), nous a rappelé que : « Nous avons besoin d'écrire une nouvelle histoire pour résoudre la problématique du financement des projets humanitaires. L’innovation en est l’enjeu et nécessite un certain leadership. Il n'y a pas d’autre alternative. » Mais, il ne s'agit pas seulement de financement à but humanitaire. John Simon, Vice-président du Fonds mondial, est bien sûr fier des réalisations accomplies depuis 2002 par son organisation.
 

Les fonds disponibles ne sont pas suffisants pour couvrir tous les besoins. Nous devons par ailleurs sortir des sentiers battus pour trouver de nouvelles solutions.


Pour ma part, je suis fermement convaincu que les marchés financiers, avec leurs différents instruments au sein de toutes les classes d'actifs, fournissent non seulement la rigueur nécessaire pour une utilisation beaucoup plus efficace des ressources, mais permettent également une innovation révolutionnaire. Je pense donc que l'avenir est prometteur.

Je voudrais partager avec vous quelques-unes de mes réflexions sur l'événement final auquel j'ai assisté à Davos.

Le Fonds mondial et Bill Gates étaient les hôtes d’une soirée organisée pour célébrer les efforts et l’engagement à fournir pour atteindre les Objectifs de développement durable. Comme vous le savez sans doute, Lombard Odier a récemment conclu un partenariat avec le Fonds mondial pour développer de nouveaux instruments financiers qui soutiendront les objectifs du Fonds mondial, tout en permettant à nos clients d’obtenir des rendements financiers.

La soirée à Schatzalp et les échanges avec des philanthropes, des investisseurs et d’autres personnes partageant les mêmes idées, ont fait émerger la formidable énergie et l'enthousiasme qui animent le mouvement en faveur d’un investissement responsable. L’objectif est de rechercher les moyens pour que la finance puisse aider à résoudre les nombreux défis récurrents de l'humanité. Les opportunités offertes par de tels instruments pour notre monde de la finance sont extraordinaires.
 

En voyant Bill Gates et Malala Yousafzai sur scène, on comprend clairement que le temps de l’investissement responsable est arrivé et qu'il sera le lien entre les générations, pour l’économie de marché durable de demain.


Chez Lombard Odier, nous faisons preuve de rigueur et d'engagement à long terme et possédons une approche éclairée de ce qui fonctionne pour contribuer à pérenniser le travail de ces acteurs à plein temps du changement.

Je me réjouis de travailler avec chacun d'entre vous pour atteindre cet objectif et bâtir notre avenir commun.

Information Importante

Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA ou une entité du Groupe (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document.

En savoir plus.