Lombard Odier et l’Université d’Oxford entament une collaboration de recherche pionnière en matière de finance et d’investissement soutenables
© John Cairns

communiqués de presse

Lombard Odier et l’Université d’Oxford entament une collaboration de recherche pionnière en matière de finance et d’investissement soutenables

La professeure Louise Richardson, Vice-chancelière de l’université d’Oxford, et Hubert Keller, Associé-gérant senior du groupe bancaire Lombard Odier, ont officiellement signé un partenariat de plusieurs années. Le but : encourager la recherche dans la finance et l’investissement soutenables, avec un accent particulier sur le changement climatique, l’économie circulaire et la nature.

Annoncé l’an dernier, ce partenariat a donné naissance à la première chaire dotée en finance soutenable au sein d’une grande université mondiale active dans la recherche. Dans ce cadre, le groupe bancaire et l’université collaborent également sur une série de projets liés à la finance soutenable.

La professeure Richardson a déclaré, « les collaborateurs et les étudiants de l’Université d’Oxford travaillent à l’unisson pour trouver des solutions aux défis environnementaux alarmants que le monde doit aujourd’hui relever. Nous sommes ravis de collaborer avec Lombard Odier afin de garantir le succès de notre programme de finance soutenable. »

Les collaborateurs et les étudiants de l’Université d’Oxford travaillent à l’unisson pour trouver des solutions aux défis environnementaux alarmants que le monde doit aujourd’hui relever

Les analyses réalisées par Lombard Odier sur les risques et opportunités de transition liés au climat et à la nature, ainsi que sur les risques physiques, ont été examinées par des panels de climatologues et de sociologues d’Oxford. Ce partenariat permet également de financer plusieurs projets de recherche menés par l’Université d’Oxford, notamment le rapport State and Trends of Spatial Finance 2021 et le nouveau rapport Grasping the Green Nettle: Country Comparative Advantage and the Green Premium.

Au mois de novembre, en même temps que la COP26, la conférence des Nations unies sur les changements climatiques, Lombard Odier et la Smith School of Enterprise and the Environment d’Oxford organiseront une série d’événements autour de la transition vers une économie neutre en carbone et plus respectueuse de la nature.

[Ce partenariat] est une base académique solide pour notre travail, axé sur la nature de la transition, l’alignement des sociétés et des investissements, ainsi que l’impact de ces défis sur la valeur

Comme l’a déclaré M. Keller, « la transition environnementale est le défi le plus pressant que le secteur financier doit affronter. Ce partenariat unique avec l’Université d’Oxford et son programme de finance soutenable renforce la capacité de Lombard Odier à participer activement à cette transition, et à offrir des cadres et des solutions pour réallouer les capitaux privés vers une économie plus verte. Il est une base académique solide pour notre travail, axé sur la nature de la transition, l’alignement des sociétés et des investissements, ainsi que l’impact de ces défis sur la valeur ».

Ben Caldecott, directeur du programme de finance soutenable de l’Université d’Oxford et professeur associé de Lombard Odier en finance soutenable , a déclaré : « La finance soutenable est une mission essentielle pour relever les immenses défis environnementaux et sociaux auxquels l’humanité est confrontée. Il s’agit d’un vaste programme qui se développe rapidement à l’approche de la COP26. Comme la dotation de Lombard Odier le suggère, ces questions etdéfis seront une réalité pour de nombreuses générations, sous une forme ou sous une autre. A l’Université d’Oxford, nous souhaitons continuer à jouer un rôle majeur dans la création, la définition et le développement de ce nouveau domaine essentiel. »

Information Importante

Ce communiqué de presse a été rédigé par Banque Lombard Odier & Cie SA, une banque et un négociant en valeurs mobilières agréé et soumis à la réglementation de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document. Le présent communiqué de presse est distribué à titre purement informatif et ne saurait constituer une offre ou une recommandation d’entretenir une relation avec Lombard Odier ni de souscrire, d’acheter, de vendre ou de conserver un quelconque titre ou instrument financier.
Le présent document ne peut être reproduit (en totalité ou en partie), transmis, modifié ou utilisé à des fins publiques ou commerciales sans l’autorisation écrite et préalable de Lombard Odier.
© Banque Lombard Odier & Cie SA – tous droits réservés