Fondation Philanthropia celebrates its 10th anniversary

communiqués de presse

La Fondation Philanthropia fête ses 10 ans

Le dixième anniversaire de la Fondation Philanthropia est l’occasion de mieux faire connaitre le principe des fondations abritantes.  Un concept moderne qui privilégie une générosité collaborative, innovante et éclairée et qui décuple l’impact de chaque don.  Le meilleur moyen de démocratiser l’accès à la philanthropie.

D’ici 2050, 59 000 milliards de dollars1 de patrimoine devraient être transmis à la génération suivante. On estime que la prochaine génération de mécènes aura entre 20 000 et 30 000 milliards de dollars à distribuer aux œuvres de bienfaisance. Cette nouvelle génération pense différemment et envisage de nouveaux moyens de s’engager. Loin de se limiter aux organisations à but non lucratif, les jeunes mécènes n’excluent pas de subventionner des personnes ou des sociétés à but lucratif relevant des défis sociétaux qui les touchent, et examinent des solutions pour y parvenir. Dans ce contexte, comment le monde de la philanthropie s’adapte-t-il et comment pouvons-nous contribuer à cette évolution ?

C’est notamment pour répondre à cette tendance forte que la Fondation Philanthropia a été créée en 2008 à Genève par la Banque Lombard Odier & Cie SA. Au terme de ses dix premières années d’activité, la Fondation Philanthropia affiche un bilan très satisfaisant. Elle a reçu CHF 116 millions de donations et a effectué CHF 59 millions de dons à l’attention d’une centaine d’organisations. « Nous redistribuons en moyenne 10% de notre capital chaque année, déclare Denis Pittet, Président du Conseil de Fondation. C’est un taux bien supérieur à ce qui se pratique habituellement, car nous estimons qu’il est préférable d’agir massivement aujourd’hui plutôt que demain dans de nombreux domaines. A l’exemple du cancer ou de l’environnement où il faut agir maintenant ! »


Solutions efficaces pour les défis de la philanthropie

Lors de sa création, la Fondation Philanthropia a été conçue comme Fondation abritante. Au sein de cette structure, le donateur peut créer son propre espace personnel − ou « fonds abrité » − qui offre des fonctionnalités similaires à une fondation autonome, en bénéficiant des économies d’échelle de la structure abritante.

Philanthropia assure ainsi tout le suivi administratif, comptable et juridique, et permet au donateur de consacrer l’essentiel de son énergie à sa passion philanthropique et au pilotage du projet. Philanthropia bénéficie en outre de l’équipe dédiée de conseillers en philanthropie de la Maison, de son expertise en matière juridique et fiscale, des services de son équipe de communication, et de son expérience bicentenaire en allocation et gestion d’actifs.

Depuis sa création, 25 fonds ont été ouverts par Philanthropia. Les donateurs peuvent y créer des fonds sur mesure et s’associer à d’autres mécènes pour soutenir des projets inenvisageables sans cette mutualisation des coûts. Ils brisent ainsi l'isolement qui caractérise trop souvent les fondations autonomes, partagent les meilleures pratiques et apprennent ensemble. L’impact de chaque don est ainsi décuplé.


Réaliser les ambitions philanthropiques des mécènes quelle que soit leur passion

« Les fondations abritantes sont encore sous-utilisées aujourd’hui alors qu’elles sont une véritable boîte à outils philanthropique, ce qui est spécialement valorisant pour ceux qui se lancent dans la philanthropie pour la première fois », explique Luc Giraud-Guigues, secrétaire général de la fondation.

Que ce soit à travers ses fonds thématiques (action humanitaire et sociale, recherche médicale et scientifique, éducation et formation, art et culture, environnement et développement durable) ou ses fonds personnalisés, la Fondation Philanthropia a soutenu ou soutient des projets très ambitieux comme l’émergence d’une nouvelle génération de chercheurs contre le cancer en partenariat avec le centre européen Gustave Roussy, le soutien aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson, la rénovation de la Chapelle royale de Versailles ou la protection des océans.


Ensemble contre le cancer : faire émerger l’innovation

Membre de Swissfoundations et partenaire de pairs prestigieux comme la Fondation de France et la Fondation Roi Baudouin, Philanthropia a, depuis 10 ans, fortement contribué en Suisse et à l’étranger (France, Royaume-Uni, Amérique centrale, Afrique de l’Ouest) à la lutte contre le cancer. A ce jour, plus de CHF 15 millions sont allés à la prévention, la recherche et les soins dans ce domaine.

« Pour résoudre des problèmes complexes, les philanthropes voient le besoin d’innover. La flexibilité de cette structure abritante permet la liberté de tester des nouvelles idées, orienter ses dons vers des domaines d’avenir, relancer des fonds ou rencontrer ses pairs pour mutualiser des moyens afin de soutenir de gros projets communs » explique Dr. Maximilian Martin, membre du Conseil de fondation et Global Head of Philanthropy au sein du Groupe Lombard Odier.

Pour fêter son 10ème anniversaire, la Fondation Philanthropia réunit cette semaine à Genève un panel d’experts suisses et internationaux afin d’engager des débats autour des bonnes pratiques pour devenir un philanthrope à haut impact. Cet événement est une occasion pour échanger sur la protection des océans, la meilleure façon de tirer profit des progrès de la recherche médicale et se projeter en 2028 pour imaginer les bienfaits de la recherche génétique et la maîtrise du génome humain. Autant de sujets vers lesquels s’orientent les dons de la philanthropie de demain.

1 The Center on Wealth and Philanthropy at Boston College, A Golden Age of Philanthropy Still Beckons: National Wealth Transfer and Potential for Philanthropy Technical Report, May 28, 2014

Information Importante

Ce communiqué de presse a été rédigé par Banque Lombard Odier & Cie SA, une banque et un négociant en valeurs mobilières agréé et soumis à la réglementation de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document. Le présent communiqué de presse est distribué à titre purement informatif et ne saurait constituer une offre ou une recommandation d’entretenir une relation avec Lombard Odier ni de souscrire, d’acheter, de vendre ou de conserver un quelconque titre ou instrument financier.
Le présent document ne peut être reproduit (en totalité ou en partie), transmis, modifié ou utilisé à des fins publiques ou commerciales sans l’autorisation écrite et préalable de Lombard Odier.
© Banque Lombard Odier & Cie SA – tous droits réservés