français

    perspectives d’investissement

    Stratégie d’investissement globale 3e trimestre 2020 : Début de la guérison économique

    Stratégie d’investissement globale 3e trimestre 2020 : Début de la guérison économique
    Stéphane Monier - Chief Investment Officer<br/> Lombard Odier Private Bank

    Stéphane Monier

    Chief Investment Officer
    Lombard Odier Private Bank
    Samy Chaar - Chef économiste

    Samy Chaar

    Chef économiste

    Points Clés

    • Jusqu’ici, la reprise de l’activité a suivi une trajectoire en « V ». Une forme de « swoosh » ou de racine carrée semble toutefois plus probable au cours des prochains trimestres, à mesure que les économies s’efforcent de récupérer leur potentiel restant.
    • Les perspectives américaines se sont récemment assombries, les erreurs de gestion de la crise sanitaire ayant provoqué de nouveaux foyers de contagion dans plusieurs Etats.
    • La réponse politique a d’abord été inégale en Europe, mais les mesures budgétaires et monétaires ont depuis été renforcées et étendues, constituant un cadre politique plus complet pour parer à cette crise sans précédent
    Jusqu’ici, la reprise de l’activité a suivi une trajectoire en « V ». Une forme de « swoosh » ou de racine carrée semble toutefois plus probable au cours des prochains trimestres

     

    • Premier pays touché par le coronavirus, la Chine est parvenue à endiguer sa propagation et se trouve en position de force pour aborder le 2ème semestre 2020.
    • Au Japon, la relative intensité des mesures volontaires de distanciation sociale a freiné l’activité, mais la bonne maîtrise de l’épidémie est aussi encourageante pour la reprise économique au 2nd semestre.
    Premier pays touché par le coronavirus, la Chine est parvenue à endiguer sa propagation et se trouve en position de force pour aborder le 2ème semestre 2020

    Dans une optique de gestion de prochains épisodes possibles de volatilité, nous estimons que la résilience des portefeuilles est essentielle. Il s’agit pour les investisseurs de trouver le juste équilibre entre une modeste sous-pondération des actions et la détention de protections de portefeuille, telles que les bons du Trésor américain, le yen, l’or et, le cas échéant, des options put sur indices boursiers.

    Sur les marchés des changes, l’actualité positive en provenance d’Europe, notamment sur le front du Covid-19, a déclenché la correction tant attendue du dollar américain.


    La gestion des conditions de marché post-crise

    • Tout au long des semaines d’extrême volatilité en mars et avril, nous avons choisi de maintenir notre exposition aux actions, une décision qui a porté ses fruits en termes absolus, puisque les actions ont surperformé les autres classes d’actifs lors du rebond d’après-crise.
    • Les marchés se montrent très optimistes quant à la forme que prendra la reprise économique, anticipant déjà un retour aux bénéfices et aux multiples de valorisation d’avant le Covid-19 d’ici fin 2021. Cela place la barre très haut pour d’autres catalyseurs positifs.
    Les marchés se montrent très optimistes quant à la forme que prendra la reprise économique, anticipant déjà un retour aux bénéfices et aux multiples de valorisation d’avant le Covid-19 d’ici fin 2021
    • Sans direction claire sur les bourses, et au vu de la faiblesse des perspectives de croissance (au-delà de la reprise économique en cours) et du plafonnement des rendements, nous pensons qu’il est temps de se tourner à nouveau vers des stratégies de portage. Plus précisément, nous renforçons notre exposition aux obligations à haut rendement pour les surpondérer.
    • Dans une optique de gestion de prochains épisodes possibles de volatilité, nous estimons que la résilience des portefeuilles est essentielle. Il s’agit pour les investisseurs de trouver le juste équilibre entre une modeste sous-pondération des actions et la détention de protections de portefeuille, telles que les bons du Trésor américain, le yen, l’or et, le cas échéant, des options put sur indices boursiers

    Cliquez ici pour consulter le PDF complet

    Information Importante

    Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA (ci-après « Lombard Odier »).
    Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document de marketing.

    En savoir plus.

    parlons-nous.
    partager.
    newsletter.

    Investments are subject to a variety of risks. Their value can fall as well as rise and you may get back less than what you originally invested.
    For risk warnings, please click below to read more :

    read more