Révolution numérique et philanthropie avec Facebook – une combinaison gagnante

corporate

Révolution numérique et philanthropie avec Facebook – une combinaison gagnante

Denis Pittet - Managing Partner

Denis Pittet

Managing Partner
Dr Maximilian Martin - Global Head of Philanthropy

Dr Maximilian Martin

Global Head of Philanthropy

La technologie transforme le visage de la philanthropie : plus jeune, plus rapide, avec plus d’impact. Selon le Millennial Impact Report de 2015, 84% des Millennials (Génération Y – ente 23 et 33 ans) américains ont fait un don en 2014. Ils sont digital natives et veulent s’engager – bénévolat pour la collecte de fonds, crowdfunding (financement participatif) ou travail sur le terrain. Ils veulent relayer les causes sur Twitter afin de pouvoir en reproduire les effets positifs.

Afin de comprendre comment la technologie dynamise la philanthropie, le Groupe Lombard Odier, la Fondation de France et Facebook se sont unis pour rassembler une centaine d’invités, le 2 octobre 2018, à #cloud.paris – le siège social de Facebook en France.

L’événement a accueilli Denis Pittet, Président de Fondation Philanthropia et Associé-gérant du Groupe Lombard Odier, Axelle Davezac, Directrice générale de la Fondation de France, et Antoine Bordes, Directeur du laboratoire d’Intelligence Artificielle (IA) de Facebook France. Au cours d’une série de discussions de type TED, ils ont abordé les implications de la révolution numérique sous différents angles.


L’Intelligence Artificielle (IA) est-elle la solution ?

« Comment le numérique change-t-il notre manière de travailler, de vivre et d’agir en tant que citoyens ? », a questionné Olivier Mathiot, entrepreneur français aguerri des technologies et PDG de Rakuten Price Minister. Les professeurs Klaus Schoenenberger et Solomzi Makohliso, qui dirigent le programme EssentialTech de l’EPFL, ont ensuite expliqué comment l’IA peut nous aider à éradiquer la faim. Les économies d’Europe pourraient perdre 10% de leurs emplois dans les cinq prochaines années, en raison de la numérisation. Frédéric Bardeau, Président et cofondateur de Simplon, a montré comment on peut offrir aux citoyens défavorisés la formation dont ils ont besoin pour trouver un emploi dans cette nouvelle économie.
 

Les économies d’Europe pourraient perdre 10% de leurs emplois dans les cinq prochaines années, en raison de la numérisation. Frédéric Bardeau, Président et cofondateur de Simplon, a montré comment on peut offrir aux citoyens défavorisés la formation dont ils ont besoin pour trouver un emploi dans cette nouvelle économie.


Comment les philanthropes peuvent-ils se préparer ?

Dans la discussion, il est clairement apparu que le secteur de la philanthropie ne maîtrise pas encore la transformation numérique et que l’aide de professionnels est nécessaire. Lionel Bodin, Directeur Europe, a expliqué comment Accenture Development Partnership a créé une entreprise sociale interne proposant des services de conseil au prix coûtant. Objectif : offrir l’expertise de 450’000 employés d’Accenture aux organisations à but non lucratif et de développement du monde entier. L'entrepreneur et philanthrope suisse Yann Borgstedt a montré comment, dans un but de redonner du pouvoir et plus d’indépendance aux femmes et aux jeunes filles, la Womanity Foundation utilise les médias et la formation à la technologie, notamment en proposant des cours de codage informatique en Afghanistan, afin d’atteindre les populations du Moyen-Orient et d'ailleurs, où 60% de la population a moins de 25 ans. Après 15 ans d’expérience novatrice dans l’entrepreneuriat social, notre Global Head of Philanthropy, Maximilian Martin, a montré comment, grâce à la révolution technologique, l’entrepreneuriat social pourrait finalement prendre de l’ampleur et avoir les effets nécessaires pour résoudre les défis urgents de notre génération.
 

Notre Global Head of Philanthropy, Maximilian Martin, a montré comment, grâce à la révolution technologique, l’entrepreneuriat social pourrait finalement prendre de l’ampleur et avoir les effets nécessaires pour résoudre les défis urgents de notre génération.


Collaboration gagnante entre la philanthropie et la technologie

Enfin, Denis Pittet a conclu que la philanthropie sera essentielle pour garantir que la révolution technologique profite à tous, tandis que l’avènement de la technologie aidera la philanthropie à accélérer son impact social et à franchir un nouveau cap.

Information Importante

Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA ou une entité du Groupe (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document.

En savoir plus.