Unir les forces pour des solutions innovantes

corporate

Unir les forces pour des solutions innovantes

Annika Falkengren a accompli sa carrière pendant 30 ans à la Skandinaviska Enskilda Banken (SEB), en Suède. Au cours des 12 années pendant lesquelles elle y a occupé le poste de Présidente et Directrice générale (CEO), sous son impulsion, le groupe bancaire nordique a traversé avec succès la crise financière mondiale. Quelles sont les raisons qui l’ont poussée soudainement à changer de poste, à déménager dans un autre pays et à se lancer dans une toute nouvelle aventure ? En deux mots : « la passion ».

« C’est ce qui m’a le plus frappée lorsque j’ai parlé avec les membres du Collège des Associés du Groupe Lombard Odier. J’ai vraiment ressenti leur passion pour la Maison et j’ai tout de suite eu envie de partager cette expérience avec eux. La passion est présente partout dans le Groupe, auprès des collaborateurs. Ces derniers affectionnent et admirent profondément ce que représente Lombard Odier. », a-t-elle déclaré lors d’une interview donnée plus tôt cette année.

L’annonce de la nomination de Madame Falkengren a été la grande nouvelle de l’actualité bancaire. L’arrivée de la dirigeante suédoise a été décrite par le Financial Times comme étant un précieux avantage. Mais, ses propres motivations étaient plus simples. Après avoir passé plus de dix ans à la direction de la SEB, établissement bien plus grand que le nôtre et coté en Bourse, ses activités et ses responsabilités l’avaient peu à peu éloignée du contact direct et essentiel avec les clients, mais aussi avec les collaborateurs. Ce qui ne correspondait plus à sa vision.

Lombard Odier est un groupe indépendant, entièrement détenu par ses Associés-gérants. Nos Associés sont des entrepreneurs. Ils se consacrent à la gestion de la Banque, tout en restant personnellement impliqués auprès de la clientèle. J’apprécie de pouvoir être impliquée dans une affaire importante, du début à la fin, et je suis également très sociable. J’aime le contact humain et la proximité avec les clients, tout comme avec mes collègues à tous les échelons. Cela me donne l’énergie pour accomplir les autres aspects de mon poste, comme lire et assimiler des milliers de pages de rapports, responsabilité qui fait partie intégrante de mes fonctions. L’important pour moi est de trouver le bon équilibre entre les deux, tout en ayant une prédilection pour le terrain et la concrétisation des projets.


Nouvelles perspectives au service de notre clientèle

Servir nos clients est notre principale activité. Sa connaissance approfondie du marché bancaire européen, ainsi que son réseau international, constituent des atouts importants pour le Groupe Lombard Odier et ses clients. Elle dirige l’Unité Finance pour le Groupe et codirige avec Hubert Keller, Associé-gérant, les activités de Lombard Odier Investment Managers, et joue un rôle-clé dans le développement de nos activités sur le long terme.

Le modèle d’affaires en association de Lombard Odier est nouveau pour moi, particulièrement le fait que chacun des Associés doive donner son accord lors de la prise d’une décision. Mes fonctions sont totalement différentes des précédentes. L’environnement entrepreneurial dans lequel je peux évoluer à ce stade de ma carrière et qui réunit des compétences différentes mais complémentaires, est très motivant pour moi, presque grisant. Rejoindre la Maison était extrêmement tentant et plutôt audacieux compte tenu du changement que cela représentait. C’est également une formidable opportunité de mettre en pratique la philosophie « Rethink Everything ».

Annika Falkengren connaît l’expérience des grands changements. Elle est née en Thaïlande, dans une famille de diplomates habitués aux déménagements fréquents. Même ses années relativement stables en internat, en Suède, ont été ponctuées par les nouvelles de ses parents lui annonçant qu’ils déménageaient dans un autre pays. Aujourd’hui, elle s’est installée à Genève avec sa propre famille et sa fille a intégré une école locale. Elle apprécie la vue sur le Mont-Blanc depuis sa fenêtre, de même que l’opportunité de faire des randonnées ou du ski dans les montagnes environnantes. Seul mon chien, Freddie, a un peu de mal à s’habituer à sa nouvelle vie. Il a probablement été le plus surpris par ce déménagement et il n’en est pas vraiment satisfait. Il n’a pas été habitué à être tenu en laisse et il regrette son jardin en Suède.

L’expérience avec Freddie montre qu’il y a des impondérables dans toute situation, mais la vision de long-terme et l’approche prudente de la gestion des risques, dont a toujours fait preuve Lombard Odier, permet à Annika Falkengren d’aborder l’avenir avec optimisme. Il y a des décisions à prendre au quotidien, mais il faut savoir où nous allons – pour quels clients, dans quels pays et avec quels produits – sinon, il pourrait s’avérer difficile d’expliquer et de défendre notre stratégie durant les périodes difficiles.

Unir les forces pour proposer des solutions innovantes

Une leçon qu’elle a tirée de la récente crise financière, est que la prudence est payante. La SEB a fait preuve de prudence avant la crise, une décision qui a affecté sa rentabilité à court terme ; mais certains de ses concurrents, qui ont enregistré de meilleurs résultats au début des années 2000, n’existent plus aujourd’hui. Cette expérience prouve que Annika Falkengren est à même de comprendre les enjeux d’une Banque solide et fortement capitalisée telle que Lombard Odier. Notre ratio de fonds propres est plus de deux fois supérieur aux exigences légales. Annika Falkengren est consciente de la valeur ajoutée que cela représente pour nos clients. La tradition d’innovation et la solidité financière du Groupe sont des éléments essentiels à aborder avec nos clients. Il est important pour eux de savoir que nous sommes en route pour les prochains 200 ans.

Survivre et prospérer jusqu’au XXIIIe siècle n’est pas une mince affaire. Mais, la construction de notre nouveau siège à Bellevue, à Genève, pose des bases solides pour y arriver. Ce nouveau siège représente une étape stratégique pour la Maison. Le projet One Roof vise à réunir l’ensemble de nos collaborateurs travaillant à Genève sous le même toit, favorisant ainsi l’échange, l’innovation et la performance. Il y a de véritables talents, beaucoup d’expérience et de passion au sein du Groupe. Nous devons saisir chaque opportunité de travailler ensemble, de partager nos compétences et d’unir nos forces pour proposer des solutions innovantes à nos clients.

Nous occupons une position formidable. Nous sommes solides et confiants en l’avenir. Nous sommes suffisamment proches de nos clients pour bien les connaître. Il n’est pas nécessaire de réinventer la roue, mais nous devons nous assurer que toutes les roues continuent à tourner dans la bonne direction et assez vite pour garder de l’avance.

La solidité de notre Groupe repose également sur le développement de notre métier de gestion privée et de l’asset management, tout en nous appuyant sur une technologie de pointe. C’est ce qui nous permet de proposer des solutions différenciées à nos clients, mais qui requiert une collaboration transparente. L’enfance de Annika Falkengren marquée par des cultures variées et des façons de voir la vie sous différents angles, lui a donné une perspective qui met l’accent sur les avantages de cette approche. Mon éducation m’a aidée à comprendre combien j’ai été chanceuse de vivre ce que j’ai vécu et m’a permis d’être consciente de l’importance du respect mutuel. Parfois, vous êtes majoritaire, parfois vous faites partie de la minorité. Mais écouter avec respect est toujours essentiel.


Biographie

Annika Falkengren est Associée-gérante du Groupe Lombard Odier depuis août 2017. Elle dirige l’Unité Finance pour le Groupe et codirige avec Hubert Keller, Associé-gérant, les activités de Lombard Odier Investment Managers.

Elle a été Présidente et Directrice générale (CEO) de Skandinaviska Enskilda Banken (SEB), l’un des principaux groupes financiers des pays scandinaves, auprès de qui elle a accompli sa carrière entre 1987 et 2017.

Elle est membre de la Royal Swedish Academy of Engieneering Sciences et membre du Conseil de fondation de l’International Institute for Management Development (IMD).

En 2012, elle est désignée European Banker of the Year par le Groupe 20+1. En 2014, elle reçoit le Prix Lucia Trade décerné par la Swedish American Chamber of Commerce. En 2016, elle figure à la 9e place dans la liste du magazine Fortune, parmi les femmes internationales les plus puissantes au monde.

Information Importante

Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA ou une entité du Groupe (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document.

En savoir plus.