pression pour le changement.

La pression exercée sur les entreprises pour qu’elles adoptent des modèles plus durables n’est pas nouvelle.

Mais aujourd’hui, des facteurs comme la conscience sociale, les stratégies politiques, la vigilance des investisseurs, les moteurs de durabilité ou encore le coût du changement climatique convergent pour faire accélérer la révolution durable, forçant les entreprises à s’adapter.

Quels sont les facteurs favorisant le changement ?

La conscience sociale

Croissante, redoutable et soutenue par l’essor de la disponibilité et de la précision des données, la conscience sociale s’exprime dans les préférences des consommateurs, aux urnes et dans les médias, sociaux et traditionnels.

 

Les stratégies politiques

La conscience sociale progressant, les responsables politiques de nombreux pays se concentrent plus sur le développement durable, favorisant la mise en œuvre rapide de nouvelles normes et réglementations. Les entreprises sont directement influencées, ce qui conduit indirectement à un changement de comportement des investisseurs et des consommateurs.

 

La vigilance des investisseurs

Conscients du rôle que les principes environnementaux, sociaux et de gouvernance peuvent jouer dans la création de valeur, les investisseurs se tournent davantage vers des entreprises durables. 

 

Le développement rapide des moteurs de durabilité

La révolution numérique offre une opportunité unique de créer des modèles d’affaires durables et de s’opposer à ceux qui ne le sont pas.

 

Le coût croissant et toujours plus évident du changement climatique

Les conséquences du changement climatique, telles que des perturbations météorologiques sévères plus fréquentes ou la diminution des ressources naturelles comme l’eau, obligent d’ores et déjà les entreprises à s’adapter.