« Silver génération » et opportunités en or

rethink sustainability

« Silver génération » et opportunités en or

Les développements dans le domaine de la santé et l’amélioration des niveaux de vie a fait grimper la moyenne d’âge de la population. A cela s’ajoute des changements à venir dans tous les secteurs de la société.

La prestation de soins médicaux va évoluer. L’utilisation de la robotique est évoquée pour assister les personnes âgées. Alors que les personnes vivent plus longtemps, elles pourraient vouloir se former dans différents domaines : la réalité augmentée pourrait servir d’outil de formation. En résumé, les entreprises qui sont les mieux positionnées pour répondre aux besoins des séniors pourraient tirer leur épingle du jeu.

Récemment, lors d’un événement à Zurich, nos clients ont pu écouter deux experts leaders sur le marché de la « Silver economy » (marché des séniors). Dr. Stephan Sigrist, fondateur de W.I.R.E - un éminent groupe de réflexion interdisciplinaire étudiant les tendances mondiales des entreprises, des sciences et de la société - a donné une analyse approfondie des nouvelles opportunités relatives au vieillissement de la population : « Le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans augmente trois fois plus vite que le taux de jeunes sur les marchés développés. C’est particulièrement évident dans des pays comme le Japon où, d’après les prévisions, les plus de 65 ans représenteront 40% de la population d’ici à 2060. Cette évolution démographique est si rapide et importante que la part des plus de 50 ans devrait doubler dans les 30 prochaines années. »
 

Le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans augmente trois fois plus vite que le taux de jeunes sur les marchés développés. (…) Cette évolution démographique est si rapide et importante que la part des plus de 50 ans devrait doubler dans les 30 prochaines années.


Les implications sont considérables et peuvent avoir des résultats différents. Selon Stephan Sigrist, si les idées en matière de technologie sont presque illimitées, rares sont celles qui sont susceptibles d’avoir un impact significatif sur la société. Une technologie prometteuse n’a de la valeur que si elle peut répondre aux besoins d’une classe de consommateurs.

Cela étant, le changement sera probablement progressif. « Ce sera une évolution, et non une révolution radicale », a-t-il déclaré.

Meret Gaugler, qui cogère le fonds Golden Age de Lombard Odier, a souligné que, étant donné la conjoncture actuelle du secteur des maisons de retraite, des opportunités intéressantes s’offrent au secteur du voyage. « Le lien entre les maisons de retraite et les croisières est de plus en plus étroit, a précisé M. Gaugler. Par exemple, certains retraités reportent d’un an leur emménagement dans une maison de retraite au profit d’une croisière tout compris, qui représente un coût similaire. Par ailleurs, la demande de places en maison de retraite est plus fort que l’offre ; ce qui entraîne une pénurie de places disponibles. »

Pour tirer parti de l’évolution démographique, il convient d’identifier non seulement les entreprises susceptibles de répondre à cette tendance, mais aussi la chaîne d’approvisionnement sous-jacente : le marché mondial des produits cosmétiques connaît une forte croissance, alimentée par la demande de produits anti-âge. Les gérants de fonds de Lombard Odier ont désormais intégré dans leur portefeuille des fournisseurs d'ingrédients spécifiquement utilisés dans le processus de production.
 

Pour tirer parti de l’évolution démographique, il convient d’identifier non seulement les entreprises susceptibles de répondre à cette tendance, mais aussi la chaîne d’approvisionnement sous-jacente(…)


M. Sigrist a déclaré que les systèmes de santé seront soumis à des pressions supplémentaires à mesure du vieillissement des populations ; des technologies seront développées pour y faire face.

« La principale évolution dans l’environnement médical ne concerne pas la création de médicaments, mais les diagnostics. C’est le changement le plus important que nous avons constaté. Nous pouvons nous auto-diagnostiquer grâce à des outils sophistiqués, disponibles dans la vie quotidienne : ce domaine ne sera bientôt plus réservé qu’aux professionnels de la médecine. L'établissement d’un diagnostic nécessite des données ; or, les méthodes de collecte des données se sont significativement améliorées. Au cours des dix prochaines années, nous disposerons d’encore plus de données relative à notre santé physique et mentale ; ce qui soutiendra l’innovation dans le domaine du diagnostic », a-t-il ajouté.

Les ingénieurs de l’Institut de technologie de Californie ont mis au point une application qui permet d’utiliser l’appareil photo de votre téléphone pour obtenir des informations détaillées sur votre santé cardiaque. Auparavant, cette analyse nécessitait un scanner de 45 minutes avec un appareil à ultrasons. L’application permet de répliquer ce processus : il suffit pour cela que le patient tienne son téléphone contre son cou pendant quelques minutes. 

Alors que les séniors contrôlent une proportion de plus en plus importante des achats mondiaux, cette évolution de taille façonne notre monde et révolutionnera nos économies et les entreprises qui les animent.


Information Importante

Le présent document de marketing a été préparé par Lombard Odier (Europe) S.A., un établissement de crédit agréé et réglementé par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) au Luxembourg. La publication de document de marketing a été approuvée par chacune de ses succursales opérant dans les territoires mentionnés au bas de cette page (ci-après « Lombard Odier »).

En savoir plus.