Le Groupe Lombard Odier publie ses résultats pour le premier semestre 2017

Le Groupe Lombard Odier publie ses résultats pour le premier semestre 2017

Actifs totaux de la clientèle en hausse de 4% à CHF 242 milliards au premier semestre, dont CHF 164 milliards d’actifs sous gestion et croissance pour les trois lignes de métiers Bénéfice net consolidé de CHF 69 millions, en hausse de 13% par rapport au premier semestre 2016 Solide ratio CET1 selon l’application intégrale de Bâle III, à 28,7%

Progression des actifs de la clientèle et contribution positive des apports nets
Les actifs de la clientèle ont progressé dans nos trois lignes de métiers: clientèle privée, asset management et technologies bancaires. Aux apports nets positifs, s’est ajouté un contexte boursier porteur. Le recul des menaces protectionnistes à l’échelle mondiale, mais aussi des risques politiques en Europe, ont favorisé un contexte plus propice à la prise de risque par les investisseurs.

A fin juin 2017, les actifs de la clientèle totalisent ainsi CHF 242 milliards, contre CHF 233 milliards à fin décembre 2016.

Les actifs de la clientèle privée représentent CHF 125 milliards, ceux de la clientèle asset management investis auprès de Lombard Odier Investment Managers s’élèvent à CHF 46 milliards et ceux confiés par les clients de la ligne de métier technologies bancaires, à CHF 71 milliards.

Croissance des revenus et du bénéfice net
Les revenus opérationnels du premier semestre 2017 se sont établis à CHF 536 millions, soit une hausse de 5% par rapport à l’année précédente, imputable à la croissance des actifs et à l’activité accrue de la clientèle.

Notre principale ligne de métier, la clientèle privée, a enregistré des apports nets positifs dans toutes les régions, reflétant la solidité de notre marque, le succès de nouvelles initiatives commerciales et les éléments différenciateurs de notre offre.

Pour sa part, l’asset management a lancé avec succès un certain nombre de solutions innovantes dans le domaine de l’impact investing et procédé à l’engagement d’une équipe de gestion de placements alternatifs spécialisée sur le Royaume-Uni.

Les technologies bancaires ont, quant à elles, finalisé l’intégration d’un client de taille majeure sur notre plateforme informatique.

Ces développements positifs, conjugués à une gestion rigoureuse des coûts et à la volonté de poursuivre les investissements en cours dans nos trois lignes de métiers, se traduisent par un ratio charges/produits d’exploitation de 82%. D’importants investissements ont ainsi été consentis dans le service à la clientèle, les capacités d’investissement et la plateforme technologique. Le bénéfice net consolidé a progressé de 13% par rapport au premier semestre 2016, à CHF 69 millions.

« Ce début d’année positif est le résultat des efforts ciblés déployés au sein de nos trois lignes de métiers », a déclaré Patrick Odier, Associé-gérant senior. « Les résultats financiers du Groupe reflètent l’amélioration constante de notre offre et de nos services à la clientèle, nos investissements en matière de technologie et de solutions numériques, ainsi que notre stratégie visant à construire un Groupe au service d’une clientèle internationale et aux activités bien diversifiées, entre clientèle privée, asset management et technologies bancaires. Nous sommes également très fiers d’avoir été désignés ‘Western Europe’s Best Bank for Wealth Management’ lors de l’édition 2017 des prestigieux Euromoney Awards for Excellence. Nous allons continuer à investir dans la poursuite de notre croissance et préparons la célébration de notre 222e anniversaire en 2018, ainsi que le déménagement stratégique de notre siège vers un site unique à Bellevue, dans le Canton de Genève. »

Un bilan et une capitalisation solides
Avec des actifs totaux de CHF 16,6 milliards, notre bilan demeure solide, très liquide et prudemment investi. Le Groupe n’a pas de dette extérieure et compte parmi les mieux capitalisés du monde avec un ratio CET1 de 28,7% selon l’application intégrale de Bâle III à fin juin 2017.