FT Rethink

L’appétit croissant des investisseurs pour les protéines alternatives

Emiko Rerazono - Correspondant matières premières, Financial Times

Emiko Rerazono

Correspondant matières premières, Financial Times

 

Les investisseurs s’intéressent de plus en plus aux protéines alternatives, car l’impact sur le climat de la production alimentaire est pointé du doigt et la population mondiale ne cesse d’augmenter. Mais les substituts carnés ne sont pas gage d’investissement infaillible, compte tenu des faibles barrières à l’entrée du secteur, des potentielles restrictions réglementaires sur l’étiquetage et l’image de marque et de la crainte qu’ils ne soient pas aussi sains qu’on le prétend.

Visionnez notre vidéo, en collaboration avec le Financial Times., ici

pour nous contacter.

Veuillez saisir votre nom de famille.

Veuillez saisir votre prénom.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Veuillez choisir une catégorie.

Veuillez composer votre message.

Un problème est survenu, votre message n'a pas été envoyé.

Information Importante

This document is issued by Bank Lombard Odier & Co Ltd or an entity of the Group (hereinafter "Lombard Odier"). It is not intended for distribution, publication, or use in any jurisdiction where such distribution, publication, or use would be unlawful, nor is it aimed at any person or entity to whom it would be unlawful to address such a document.