corporate

Présentation de DYSFUNCTIONAL : le film.

DYSFUNCTIONAL est une exposition présentée par la Carpenters Workshop Gallery en partenariat avec Lombard Odier. Dévoilée lors de la Biennale Arte 2019, à la galerie Giorgio Franchetti au palais de la Ca’ d’Oro, située le long du Grand Canal de Venise, DYSFUNCTIONAL expose les œuvres de 21 artistes talentueux mêlant art, architecture et design au service du savoir-faire et de l’émotion. Dans ce film, le réalisateur Alex Grazioli dresse un sublime portrait de DYSFUNCTIONAL, des œuvres présentées et des artistes qui les ont créées.

Exploration de la durabilité dans la cité lacustre

La durabilité est l’un des thèmes explorés par DYSFUNCTIONAL. L’installation Tide Colour est ainsi un lustre coloré que Stuart Haygarth a créé à partir d’objets en plastique translucide qu’il a trouvés échoués sur les côtes de son Angleterre natale. Sa forme sphérique parfaite évoque la lune, dont la danse gravitationnelle avec notre planète crée le phénomène des marées. Ces mêmes marées qui rapportent sur nos côtes des reliquats de nos pratiques de gaspillage : les détritus de plastique qui forment Tide Colour.

DYSFUNCTIONAL expose les œuvres de 21 artistes talentueux mêlant art, architecture et design au service du savoir-faire et de l’émotion.

Fragile Future de Studio Drift se penche également sur ces thématiques, en plus d’embrasser le parti pris de DYSFUNCTIONAL : repousser les limites du possible et de l’original. Formée de centaines d’aigrettes de pissenlit toutes collées à la main sur des lumières LED et reliées par des fils électriques en bronze, l’œuvre est un témoignage poignant du caractère éphémère de la vie et de l’époque dans laquelle nous vivons. La nouvelle série Ocean Memories Acqua Alta de Mathieu Lehanneur n’est pas en reste côté innovation : l’artiste a utilisé des techniques numériques pour restituer et figer dans le marbre des mouvements autrement éphémères à la surface de l’océan.


Tout remettre en question

La remise en question des conventions est omniprésente dans les œuvres de DYSFUNCTIONAL. La série RENEGADE de l’Atelier Van Lieshout est peut-être la plus subversive de toute. L’artiste y égalise la valeur des objets – y compris certaines de ses œuvres – en les transformant en une série de lampes, défiant ainsi le marché en lui donnant ce qu’il prétend vouloir.

Certaines œuvres DYSFUNCTIONAL témoignent des préoccupations sociétales de notre temps. Notamment Audience par Random International, qui est un ensemble de miroirs mécaniques agencés de sorte à s’orienter simultanément vers le spectateur et le suivre. Audience évoque ainsi le sentiment d’être scruté et explore les liens inconfortables entre l’action ludique et collaborative, et le regard mécanique.

Découvrez DYSFUNCTIONAL à Venise jusqu’au 24 novembre.

Information Importante

Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA ou une entité du Groupe (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document.

En savoir plus.