La Fondation Lombard Odier et la Fondation Philanthropia soutiennent la lutte contre le cancer

corporate

La Fondation Lombard Odier et la Fondation Philanthropia soutiennent la lutte contre le cancer

Philanthropes depuis plus de 220 ans, la durabilité et la responsabilité ont toujours été au cœur de nos activités et font partie de nos valeurs fondamentales. Chez Lombard Odier, nous voulons faire une différence. C’est pourquoi notre fondation d’entreprise, la Fondation Lombard Odier et notre fondation faîtière, la Fondation Philanthropia, soutiennent le Centre OTIUM à Genève, en Suisse. Ce centre, récemment ouvert, offrira aux patients atteints d’un cancer et à leur famille un espace pour recevoir des thérapies holistiques qui aideront à atténuer les effets du traitement oncologique.


Les thérapies holistiques

Le Centre OTIUM offrira aux patients touchés par le cancer et à leurs proches un espace chaleureux où des thérapies holistiques adouciront les effets du traitement oncologique purement médical. Le centre est notamment soutenu par le Fonds Jean Pastré de la Fondation Lombard Odier et La Fondation Philanthropia.
 

 Je suis persuadée qu’en vivant mieux leur traitement médical, les personnes souffrant d’un cancer accélèrent leur guérison.

Linda Kamal, directrice du Centre OTIUM et de la Fondation OTIUM


Apprendre à accepter la maladie, se réapproprier son corps et reprendre son souffle

Les thérapies et approches soigneusement sélectionnées par le Centre OTIUM renforcent et apaisent le corps et l’esprit. Elles se déclinent autour de quatre axes

  1. Conseil - coaching ou soutien psychologique
  2. Esthétique - perruque et beauté
  3. Relaxation - yoga, hypnose ou sophrologie
  4. Expression - art-thérapie ou groupes de paroles.

Certains soins seront pris en charge par l’assurance de base, d’autres par l’assurance complémentaire et les cours seront financés par la Fondation OTIUM. Estimant qu’une situation financière délicate ne doit en aucun cas être un frein à des soins, la Fondation dispose d’une réserve destinée aux patients et proches qui ne peuvent pas se permettre une assurance complémentaire ou sont au bénéfice de l’aide sociale.


Au cœur d’un réseau au service des personnes touchées par le cancer

Le Centre peut compter sur le soutien des milieux médicaux genevois, notamment des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) et de l’Hôpital de La Tour, mais également des oncologues du canton de Genève.

Acteurs-clé de l’oncologie genevoise, la Doctoresse Angela Pugliesi-Rinaldi, responsable du service d’oncologie de l’Hôpital de La Tour, et le Professeur Pierre-Yves Dietrich, responsable du service d’oncologie des HUG, figurent parmi les membres du Comité Consultatif Pluridisciplinaire de la Fondation qui a soutenu le choix des professionnels du Centre OTIUM.
 

La durée de vie des patients atteints d’un cancer a clairement augmenté et la problématique majeure s’est déplacée. Au-delà de l’objectif immédiat de la partie thérapeutique active, il s’agit de permettre aux personnes malades, en rémission ou guéries de continuer à vivre et à être intégrées dans la société. C’est ici que le Centre OTIUM joue un rôle important.

Professeur Pierre-Yves Dietrich, HUG


Un projet porté par la générosité

De nombreux donateurs se sont enthousiasmés pour le projet de la Fondation OTIUM, parmi eux des donateurs privés tels que le Fonds Jean Pastré de la Fondation Lombard Odier, Fondation Philanthropia de la Banque Lombard Odier, la Fondation André & Cyprien, et la Fondation Payot pour la Promotion de la Lecture.


Faire un don

Afin que le projet puisse continuer à grandir et qu’OTIUM puisse proposer son aide à davantage d’individus, il est également possible de faire des dons d’une somme libre via le site internet du centre : http://centre-otium.ch

Information Importante

Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA ou une entité du Groupe (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document.

En savoir plus.