Lombard Odier se joint à l’appel en faveur d’une reprise soutenable post-COVID-19 au sein de l’UE

rethink sustainability

Lombard Odier se joint à l’appel en faveur d’une reprise soutenable post-COVID-19 au sein de l’UE

Les répercussions socio-économiques dévastatrices de la pandémie de COVID-19 continuent de bouleverser des vies, des entreprises et des communautés à une échelle sans précédent. Les gouvernements mettent en place des mesures de relance qui auront des répercussions importantes sur l’économie mondiale à long terme. Selon nous, ces mesures doivent impérativement favoriser une relance faiblement carbonée et accélérer la transition vers un modèle socio-économique circulaire, allégé, inclusif et propre, aussi appelé économie « CLIC» (de l’anglais « Circular, Lean, Inclusive and Clean »).

Ces mesures [gouvernementales] doivent impérativement favoriser une relance faiblement carbonée et accélérer la transition vers un modèle socio-économique circulaire, allégé, inclusif et propre

Il est également important que ces mesures de relance tiennent compte de la transition climatique dans tous les secteurs, notamment ceux où il est plus difficile de réduire les émissions, comme les transports, la production d’électricité, l’acier et le ciment. Ces secteurs n’en demeureront pas moins essentiels à la croissance économique, même dans une économie à zéro émission nette. Pour remplir les objectifs de l’Accord de Paris, il faut les faire évoluer sans plus tarder.

Nous sommes convaincus que le fait d’intégrer la soutenabilité dans les mesures de relance stimulera la création d’emplois et la croissance économique. Cela devrait par ailleurs créer de nombreuses opportunités d’investissement et permettre de faire face aux risques économiques et financiers systémiques et graves liés au climat. Les investisseurs privés ont un rôle décisif à jouer dans la reprise. Ils peuvent orienter les capitaux vers le développement de solutions durables à faibles émissions de carbone. Mais aussi, injecter des actifs capables d’optimiser la résilience de notre société et notre économie. Ceci est essentiel dans un monde endommagé par le carbone où les émissions de ce gaz doivent de plus en plus être réduites.

Les investisseurs privés ont un rôle décisif à jouer dans la reprise. Ils peuvent orienter les capitaux vers le développement de solutions durables à faibles émissions de carbone. Mais aussi, injecter des actifs capables d’optimiser la résilience de notre société et notre économie…

Nous pensons donc qu’une reprise soutenable est essentielle à notre capacité d’assurer des rendements à long terme à nos clients et des résultats durables à toutes nos parties prenantes. C'est pourquoi la Maison a signé la Lettre ouverte d’investisseurs aux dirigeants de l’UE sur une reprise soutenable post-COVID-19, avec quelque 100 investisseurs représentant plus de EUR 11’000 milliards d’actifs. Cette lettre exhorte les dirigeants de l’UE à tout mettre en œuvre pour garantir une reprise économique pérenne soutenant le Pacte vert pour l’Europe et respectant l’Accord de Paris. Elle énonce cinq recommandations principales :

  1. Donner la priorité à l’aide humanitaire et à la création d’emplois, sans encourager l’immobilisme dans les domaines à fortes émissions de carbone.
     
  2. Soutenir le Pacte vert et respecter l’Accord de Paris.
     
  3. Pour les Etats membres : s’assurer que le soutien face au COVID-19 aborde la question du risque climatique.
     
  4. Donner la priorité à la résilience climatique et aux solutions économiques à bilan carbone neutre.
     
  5. Faire participer les investisseurs au plan de relance.

Information Importante

Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA ou une entité du Groupe (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document.

En savoir plus.