français

    communiqués de presse

    Lombard Odier poursuit son association avec le CERN en soutenant deux nouveaux doctorants dans leur recherche

    Lombard Odier poursuit son association avec le CERN en soutenant deux nouveaux doctorants dans leur recherche

    Le Groupe Lombard Odier s’est engagé en 2019 à soutenir financièrement six doctorants durant trois ans dans le cadre du programme de bourse ATLAS, leur permettant de poursuivre leur recherche dans un laboratoire unique au monde

    Dans le cadre de son partenariat avec la Fondation CERN & Société, Lombard Odier soutient financièrement cette année encore deux doctorants talentueux dans le domaine de la recherche en physique des particules. Lauréats de la bourse ATLAS, ces jeunes chercheurs vont poursuivre leurs études à Genève au sein d’un programme de collaboration internationale qui réunit 181 institutions et agences de 38 pays. Les doctorants seront intégrés à l’expérience ATLAS, l’un des deux détecteurs polyvalents du grand collisionneur de hadrons (LHC), qui permet d’explorer un large éventail de domaines de la physique, de la recherche du boson de Higgs à celle d’autres dimensions, en passant par la quête des particules qui pourraient constituer la matière noire. Ils bénéficieront d’une supervision et d’une formation de premier plan aux côtés d’éminents spécialistes.

    En s’associant à ce programme du CERN et de la Fondation CERN & Société, Lombard Odier réitère son engagement auprès de la nouvelle génération appelée à repousser constamment les limites de la technologie et à repenser le monde qui nous entoure. Deux des trois étudiants bénéficiant de la bourse en 2020 sont soutenus par Lombard Odier. Prajita Bhattarai, de l’université Brandeis aux Etats-Unis, étudie le phénomène par lequel le boson de Higgs se décompose en quatre autres particules. La Népalaise contribue également à la modernisation d’une partie du détecteur d’ATLAS. Albert Kong, de l’Université d’Adélaïde en Australie, est quant à lui impliqué dans l’étude de la production de la particule élémentaire la plus lourde, "le quark top". Cette dernière permet d’enregistrer des phénomènes rares au sein du LHC. 

    En s’associant à ce programme du CERN et de la Fondation CERN & Société, Lombard Odier réitère son engagement auprès de la nouvelle génération appelée à repousser constamment les limites de la technologie et à repenser le monde qui nous entoure

    « Bon nombre de défis d’ingénierie rencontrés lors de l’aventure du LHC ont conduit au développement de nouvelles technologies, qui ont trouvé par la suite d’autres applications dans diverses industries. Notre Maison est convaincue que l’investissement dans la formation de la nouvelle génération de chercheurs est crucial pour faire progresser la science et contribuer à la résolution des défis sociétaux actuels et futurs », déclare Alexandre Zeller, Associé-gérant en charge de l’innovation et des nouvelles technologies pour le Groupe Lombard Odier.

    Information Importante

    Ce communiqué de presse a été rédigé par Banque Lombard Odier & Cie SA, une banque et un négociant en valeurs mobilières agréé et soumis à la réglementation de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document. Le présent communiqué de presse est distribué à titre purement informatif et ne saurait constituer une offre ou une recommandation d’entretenir une relation avec Lombard Odier ni de souscrire, d’acheter, de vendre ou de conserver un quelconque titre ou instrument financier.
    Le présent document ne peut être reproduit (en totalité ou en partie), transmis, modifié ou utilisé à des fins publiques ou commerciales sans l’autorisation écrite et préalable de Lombard Odier.
    © Banque Lombard Odier & Cie SA – tous droits réservés

    parlons-nous.
    partager.
    newsletter.

    Investments are subject to a variety of risks. Their value can fall as well as rise and you may get back less than what you originally invested.
    For risk warnings, please click below to read more :

    read more