français

    perspectives d’investissement

    Stratégie d’investissement T1 2022: Maîtriser l’inflation

    Stratégie d’investissement T1 2022: Maîtriser l’inflation
    Stéphane Monier - Chief Investment Officer<br/> Lombard Odier Private Bank

    Stéphane Monier

    Chief Investment Officer
    Lombard Odier Private Bank
    Samy Chaar - Chef économiste

    Samy Chaar

    Chef économiste

    2021 a été une année de résurrection économique. L’expansion économique mondiale devrait se poursuivre en 2022, avec un rythme de croissance raisonnable et plus proche de sa tendance de long terme dans la plupart des économies.

    L’inflation est bien sûr une préoccupation majeure. Si son niveau restera élevé, les pressions inflationnistes devraient s’atténuer au cours des prochains mois.

    Les efforts des banques centrales pour maîtriser les poussées inflationnistes caractériseront ce nouveau cycle économique. Nous prévoyons trois relèvements de taux directeurs et une réduction du bilan de la Réserve fédérale américaine. Maintenant que les États-Unis retirent progressivement le soutien à l’économie grâce à une croissance solide, la Chine intensifie ses mesures d'assouplissement avant les Jeux olympiques d’hiver en février et le congrès du Parti communiste de novembre.

    Les rendements obligataires ont fortement réagi à la fin prévue de la relance monétaire par la Fed. Quand bien même les banques centrales ont communiqué clairement leur feuille de route, les marchés pourraient l’évaluer différemment, ce qui créerait davantage de volatilité.

    Cependant, les taux réels américains sont toujours en territoire négatif, ce qui signifie que les conditions financières restent favorables. Par conséquent, il reste une marge de manœuvre avant que le niveau des taux ne vienne entraver la croissance économique.

    Dans cet environnement, nous adoptons une posture très sélective dans nos allocations aux obligations, privilégiant les expositions à court terme et le crédit à taux variable. Nous surpondérons le crédit asiatique à haut rendement en dollars américains et la dette chinoise en renminbi, tout en continuant de sous-pondérer les obligations souveraines et le crédit de qualité.

    La vigueur de la croissance économique et des conditions financières favorables devraient continuer à soutenir les bénéfices des entreprises. Pour cette raison, nous privilégions les actifs risqués et particulièrement les actions, avec une préférence pour les titres de type valeur, qui profitent généralement de la remontée des taux.

    Sur le marché des changes, nous tablons sur un dollar plus fort, un euro plus faible et un renminbi relativement stable.

    En ce début d’année, les risques géopolitiques ont augmenté. Les marchés évoluent déjà au rythme d’une volatilité plus élevée, ce qui souligne la nécessité d’une gestion active.

    Information Importante

    Le présent document de marketing a été préparé par Banque Lombard Odier & Cie SA (ci-après « Lombard Odier »).
    Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document de marketing.

    En savoir plus.

    parlons-nous.
    partager.
    newsletter.