la révolution durable.

La notion de durabilité est le plus souvent associée au changement climatique, mais elle va bien au-delà de cette problématique par ailleurs très importante. Afin de répondre aux enjeux des évolutions démographiques, du vieillissement de la population mondiale, de l’épuisement des ressources naturelles, de la numérisation et des inégalités croissantes, nous devons modifier nos modèles économiques, sociaux et de gouvernance. Nous devons dès lors, repenser fondamentalement les normes établies dans les secteurs du transport, de la chaîne alimentaire, de la santé, de l’enseignement, de la gestion des données et des infrastructures.

Aucun pays ou secteur, aucune entreprise ou aucune classe d’actifs ne pourra s’y soustraire.

Depuis un certain temps, notre modèle de société est confronté à des défis mondiaux sur une large échelle :

 Modification de notre environnement à cause du changement climatique.

 Evolution démographique liée à l’accroissement, au vieillissement et à la mobilité de plus en plus élevée de la population. 

 Epuisement des ressources naturelles dû à l’augmentation de la population.

 Développement rapide de la numérisation et de l’interconnectivité perturbant les modèles sociétaux, de gouvernance et de consommation traditionnels.

 Inégalité croissante, sous toutes ses formes, qui fragilise d’ores et déjà la stabilité géopolitique de l’après Deuxième Guerre mondiale.

Aujourd’hui plus que jamais, nous devons nous adapter pour faire face à ces enjeux.