Première édition du prix Fondation Lombard Odier d’Excellence Académique en Philanthropie

communiqués de presse

Première édition du prix Fondation Lombard Odier d’Excellence Académique en Philanthropie

Ce prix international, initié conjointement avec l’Université de Genève, a récompensé deux chercheurs universitaires pour leurs travaux dans le champ philanthropique.

Le Prix Fondation Lombard Odier d’Excellence Académique en Philanthropie a été décerné hier lors d’une conférence de l’Université de Genève (UNIGE) consacrée à la fiscalité dans le champ philanthropique. Cette édition inaugurale, initiée conjointement par la Fondation Lombard Odier et le Centre en Philanthropie de l’Université de Genève, a récompensé deux travaux universitaires de chercheurs internationaux pour leur apport à la discipline.

Avec l’ambition de s’ancrer dans la durée, ce prix vise à encourager la recherche et la formation académique en philanthropie, à assurer le transfert des connaissances pour répondre aux besoins des praticiens et à renforcer le rayonnement de Genève en tant que pôle d’excellence dans le domaine.

Le thème retenu cette année, « Concevoir des incitations fiscales pour le bien commun », s’inscrit dans un projet de recherche conjoint de l’OCDE et le Centre en philanthropie de l’Université de Genève. Cette première étude comparative internationale a abouti à un rapport d’étape sur la fiscalité et la philanthropie, qui a été présentée hier lors d’une conférence digitale organisée par l’UNIGE.

Les incitations fiscales bien ciblées, ainsi que les exonérations incitent les institutions à investir dans des projets à impact social

Le jury du Prix Fondation Lombard Odier d’Excellence Académique en Philanthropie, présidé par Patrick Odier et composé de personnalités reconnues du monde universitaire, a étudié 25 articles inédits de chercheurs répondant aux questions suivantes :

  • Les incitations fiscales en faveur de la philanthropie sont-elles justifiées ?
  • Quels types d'incitations fiscales pour les activités philanthropiques les gouvernements devraient-ils privilégier, et quels sont leurs atouts respectifs ?
  • Les obstacles fiscaux à la philanthropie transfrontalière devraient-ils être éliminés ?
  • Quel est le rôle des incitations fiscales dans la philanthropie d'entreprise et l'entrepreneuriat social ?

Le Prix Fondation Lombard Odier d’Excellence Académique en Philanthropie 2020 est revenu dans la catégorie junior doté de CHF 5'000 aux chercheurs Caroline Honegger, Romain Carnac, Philip Balsiger, et Alexandre Lambelet pour leur travail « Why fiscally encourage philanthropy? The justifications used by political actors in Switzerland (2000-2019) ». Dans la catégorie senior, le premier prix doté de CHF 10'000 a été décerné à Richard Steinberg de l’Université d’Indiana pour son article intitulé « The Design of Tax Incentives for Giving ». Ces articles scientifiques seront publiés dans un ouvrage sur la philanthropie et la fiscalité édité par le Centre en Philanthropie de l’Université de Genève.

 Patrick Odier, Président du jury du Prix Fondation Lombard Odier d’Excellence Académique en Philanthropie et Associé-gérant senior du Groupe Lombard Odier, a déclaré : « Ce prix a pour vocation d’encourager la recherche de pointe dans le domaine de la philanthropie, d’élargir sa compréhension et ses bonnes pratiques. Dans le cadre de sa responsabilité sociale, il appartient à Lombard Odier et à sa fondation de contribuer à faire évoluer la philanthropie et à renforcer la place de Genève dans ce secteur au niveau international dans la tradition de l’esprit de Genève. »

Dans le cadre de sa responsabilité sociale, il appartient à Lombard Odier et à sa fondation de contribuer à faire évoluer la philanthropie et à renforcer la place de Genève dans ce secteur au niveau international dans la tradition de l’esprit de Genève

 Maximilian Martin, responsable de la philanthropie du Groupe Lombard Odier et Secrétaire Général de la Fondation Lombard Odier, a déclaré : « Le secteur philanthropique doit attirer davantage de capital et talent afin de répondre aux défis actuels. Les incitations fiscales bien ciblées, ainsi que les exonérations incitent les institutions à investir dans des projets à impact social. Le prix s’inscrit dans l’engagement de la Fondation Lombard Odier à continuer à faire évoluer la vitalité du secteur philanthropique en Suisse et ailleurs par des projets ciblés, y compris la recherche académique. »

 Prof. Henry Peter, directeur du Centre en philanthropie de l’Université de Genève, a déclaré: « Le Centre en Philanthropie de l'Université de Genève est heureux que ce prix prestigieux puisse être attribué aux meilleurs articles rédigés par des universitaires dans le cadre de son projet consacré à la fiscalité de la philanthropie, sujet peu exploré. Les Prix Fondation Lombard Odier d’Excellence Académique en Philanthropie honorent des contributeurs de très grande qualité académique. Les articles illustrent l’approche internationale et pluridisciplinaire, caractéristique du Centre et de ses projets de recherche et d’enseignement. »

Composition du jury

  • Patrick Odier, Président, Fondation Lombard Odier, Suisse (Président)
  • Prof. James Andreoni, professeur d'économie, Université de Californie-San Diego, États-Unis
  • Prof. Yves Flückiger, Recteur, Université de Genève, Suisse
  • André Hoffmann, philanthrope, Suisse
  • Prof. Sigrid Hemels, Université Erasmus de Rotterdam, Pays-Bas
  • Prof. Kimberly Scharf, Université de Birmingham, Royaume-Uni


Travaux finalistes de la catégorie chercheurs junior

Aligning tax incentives with motivations for philanthropy: Insights from brain and behavior

Jo Cutler, University of Birmingham (UK)

Why fiscally encourage philanthropy? The justifications used by political actors in Switzerland (2000-2019)

Caroline Honegger, Romain Carnac, Philip Balsiger, and Alexandre Lambelet, HETSL (HES-SO) and University of Neuchâtel (CH)

Philanthropy as a self-taxation mechanism with happy outcomes: Crafting a new public discourse

Charles Sellen, Indiana University (USA)


Travaux finalistes dans la catégorie chercheurs seniors

Who gives and who gets? Tax policy and the long-run distribution of philanthropy in the US

Nicolas Duquette, University of Southern California, and Jennifer Mayo, University of Michigan

The Design of Tax Incentives for Giving

Richard Steinberg, Indiana University (USA)

Cross-border Philanthropy: A U.S. Perspective

Eric M. Zolt, UCLA Law School (USA)

Information importante

Ce communiqué de presse a été rédigé par Banque Lombard Odier & Cie SA, une banque et un négociant en valeurs mobilières agréé et soumis à la réglementation de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document. Le présent communiqué de presse est distribué à titre purement informatif et ne saurait constituer une offre ou une recommandation d’entretenir une relation avec Lombard Odier ni de souscrire, d’acheter, de vendre ou de conserver un quelconque titre ou instrument financier.
Le présent document ne peut être reproduit (en totalité ou en partie), transmis, modifié ou utilisé à des fins publiques ou commerciales sans l’autorisation écrite et préalable de Lombard Odier.
© Banque Lombard Odier & Cie SA – tous droits réservés