Investing for a new economic era
Stéphane Monier Chief Investment Officer, Lombard Odier Private Bank

Investing for a new economic era

From September, our portfolios will have greater emerging market, small-cap equities, and corporate debt exposure. We have adjusted our underlying asset allocation to benefit from a number of key new structural trends, and to reflect a world of lower expected growth and investment returns ahead.​

September traditionally sees markets enter a new phase after the summer lull: an appropriate time, we believe, to review our own investment strategy. We pride ourselves on our investment expertise over three distinct time periods: the short-term (tactical investing), medium term (current business/economic cycle) and long-term (secular outlook and trends).

As of this month, we are remodelling our long-term investment strategy. What we call our ‘strategic asset allocation’ now reflects the latest economic thinking, as well as key global trends we have identified. Here we assess the changes, their justification, and what it means for our clients’ wealth.

What is changing in the global economy?

Low growth. As we have long maintained, the post-World War II era is no longer the appropriate yardstick by which to measure global economic growth. Data from the World Bank show that even since the 1960’s, when global gross domestic product (GDP) growth averaged 5.5%, growth has been slowing in recent decades. We expect slow growth to continue in the next ten years.

Ageing populations and low productivity. GDP growth can be seen as a function of population and productivity growth. Our outlook is in part attributable to an ageing global population. The UN estimates that in 2015, one in eight people was aged 60 or over. By 2030, it forecasts that figure will be one in six, and by 2050, one in five1. This trend both reduces the working population of an economy and increases the number of pensioners drawing on its resources.

Global productivity has also slowed sharply since the 1960s, when 4-6% growth was common across many rich countries2. Global research association The Conference Board expects global productivity growth to reach just 1.9% this year, and we believe the recent low level of investment spending across many economies merits a conservative outlook ahead.

Controlled inflation, and more ‘normal’ monetary policy. Inflation is currently under control across much of the developed and emerging world, anchored by increasing central bank credibility and commitment to national inflation targets. In coming years, central banks in Europe and the US will also be reversing ‘extraordinary’ measures taken to prevent an economic collapse in 2007-2009, removing a major stimulus and long-standing prop to the global economy.

How should we invest in this new world?

The changing global economy leads us to expect lower investment returns over the coming decade. We believe that in order to continue generating performance and achieving the best results for our clients, our strategic asset allocation should reflect these structural changes to the investment environment.

This has lead us to assess opportunities across both traditional and less traditional asset classes, and expand our opportunity set. Crucially, we believe that emerging markets and credit (corporate rather than government debt) will be important factors in driving future returns.

As a result of this remodelling, our strategic asset allocation will now incorporate the following:

A new way of investing

Multi-asset investing has traditionally divided a portfolio into asset classes and allocated a certain, fixed amount to each: eg equities, bonds, commodities and alternative investments.

The latest academic thinking focuses instead on ‘factor-based’ investing. This looks beyond asset classes to the underlying drivers of investment returns, or returns generated above the ‘risk-free rate’ (theoretical rate of return for an investment with no risk). These returns, or ‘risk premia’ include primary categories such as interest rate, credit, equity, emerging and liquidity premia, and secondary categories including carry, quality and momentum.

We are now using this ‘factor-based’ investment approach to drive our strategic asset allocation.

Information importante

Le présent document de marketing a été préparé par Lombard Odier (Europe) S.A., un établissement de crédit agréé et réglementé par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) au Luxembourg. La publication de document de marketing a été approuvée par chacune de ses succursales opérant dans les territoires mentionnés au bas de cette page (ci-après « Lombard Odier »). Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s’adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d’adresser un tel document. Le présent document de marketing est fourni à titre d’information uniquement et ne saurait constituer une offre ou une recommandation de souscrire, d’acheter, de vendre ou de conserver un quelconque titre ou instrument financier. Il reflète les opinions de Lombard Odier à la date de sa publication. Ces opinions et les informations exprimées dans le présent document ne prennent pas en compte la situation, les objectifs ou les besoins spécifiques de chaque personne. Aucune garantie n’est donnée qu’un investissement soit approprié ou convienne aux circonstances individuelles, ni qu’un investissement ou une stratégie constituent une recommandation personnalisée pour un investisseur. Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque client et est susceptible d’évoluer avec le temps. Lombard Odier ne fournit pas de conseils fiscaux. Il vous incombe par conséquent de vérifier les informations susmentionnées et toutes les autres informations fournies dans les documents de marketing ou de consulter vos conseillers fiscaux externes à cet égard.
Tout investissement est exposé à une diversité de risques. Avant d’effectuer une quelconque transaction, il est conseillé à l’investisseur de vérifier minutieusement si elle est adaptée à sa situation personnelle et, si nécessaire, d’obtenir un avis professionnel indépendant quant aux risques et aux conséquences juridiques, réglementaires, fiscales, comptables ainsi qu’en matière de crédit. Les informations et les analyses contenues dans le présent document sont basées sur des sources considérées comme fiables. Toutefois, Lombard Odier ne garantit ni l’actualité, ni l’exactitude, ni l’exhaustivité desdites informations et décline toute responsabilité quant aux pertes ou dommages susceptibles de résulter de leur utilisation. Toutes les informations, opinions et indications de prix peuvent être modifiées sans préavis.
Les performances passées n’offrent aucune garantie quant aux résultats courants ou futurs et il se peut que l’investisseur récupère un montant inférieur à celui initialement investi. La valeur de tout investissement dans une monnaie autre que la monnaie de base d’un portefeuille est exposée au risque de change. Les taux peuvent varier et affecter défavorablement la valeur de l’investissement quand ce dernier est réalisé et converti dans la monnaie de base de l’investisseur. La liquidité d’un investissement dépend de l’offre et de la demande. Certains produits peuvent ne pas disposer d’un marché secondaire bien établi ou s’avérer difficiles à valoriser dans des conditions de marché extrêmes, ce qui peut se traduire par une volatilité de leur cours et rendre difficile la détermination d’un prix pour la vente de l’actif.
Membres de l’UE : Belgique: Lombard Odier (Europe) S.A. Luxembourg · Succursale de Belgique, un établissement de crédit dont les activités en Belgique sont soumises à la surveillance de la Banque nationale de Belgique (BNB) et de l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA); France: Lombard Odier (Europe) S.A. · Succursale en France, un établissement de crédit dont les activités en France sont soumises à la surveillance de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et de l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour ses activités de services d’investissement ; Pays-Bas: Lombard Odier (Europe) S.A. · Netherlands Branch, un établissement de crédit dont les activités aux Pays-Bas sont soumises à la surveillance de la Banque des Pays-Bas (De Nederlandsche Bank (DNB)); Espagne: Lombard Odier (Europe) S.A. · Sucursal en España, un établissement de crédit dont les activités en Espagne sont soumises à la surveillance de la Banque d’Espagne (Banco de España) et de la Comisión Nacional del Mercado de Valores (CNMV); et Royaume-Uni: Lombard Odier (Europe) S.A. • UK Branch, un établissement de crédit , réglementée au Royaume-Uni par la Prudential Regulation Authority (PRA) et soumise à une réglementation limitée par la Financial Conduct Authority (FCA) et la Prudential Regulation Authority (PRA). Vous pouvez obtenir, sur demande, auprès de notre banque plus de détails sur la portée de notre agrément et de notre réglementation par la PRA ainsi que sur la réglementation par la FCA. La réglementation britannique sur la protection des clients privés au Royaume-Uni et les indemnisations définies dans le cadre du Financial Services Compensation Scheme ne s’appliquent pas aux investissements ou aux services fournis par une personne à l’étranger (« overseas person »).
Par ailleurs, la publication du présent document de marketing a également été approuvée par les entités suivantes domiciliées au sein de l’Union européenne: Gibraltar: la publication du présent document de marketing a été approuvée par Lombard Odier & Cie (Gibraltar) Limited, , une société réglementée et agréée par la Commission des services financiers de Gibraltar (FSC) pour exercer des activités de services bancaires et de services d’investissement ; Espagne: Lombard Odier Gestión (España) SGIIC., S.A., une société de gestion d’investissements agréée et réglementée par la CNMV.
Suisse : Le présent document a été publié en Suisse par Banque Lombard Odier & Cie SA Genève, une banque soumise à la réglementation et à la surveillance de l’Autorité suisse de surveillance des marchés financiers (FINMA).
Etats-Unis: Ni ce document ni aucune copie de ce dernier ne peuvent être envoyés, emmenés ou distribués aux Etats-Unis ou remis à une US-Person.
Le présent document de marketing ne peut être reproduit (en totalité ou en partie), transmis, modifié ou utilisé à des fins publiques ou commerciales sans l’autorisation écrite et préalable de Lombard Odier.
© 2016 Lombard Odier (Europe) S.A. – Tous droits réservés